10e anniversaire du RJEPA: un parcours honorable !

6

Le 10e anniversaire du Réseau des Journalistes pour l’Eau potable et l’Assainissement (REJEPA) a été célébré, hier jeudi, au siège de la Fédération malienne des personnes handicapées, sis à Bakaribougou.

L’événement qui a été organisé, en partenariat avec la Société malienne du patrimoine de l’eau potable (SOMAPEP), la Société malienne de gestion de l’eau potable (SOMAGEP), Water-Aid, la Coalition nationale : campagne internationale pour l’eau potable et l’assainissement (CN/CIEPA), a été marqué par une conférence-débat sur le thème : ‘’Projet structurant de Kabala, quelle perspective pour l’approvisionnement en eau potable du District et environs ?’’ Ce thème qui est plus que jamais d’actualité a fait l’objet d’un double exposé ; d’abord par la SOMAPEP, puis par la SOMAGEP.
Les exposés qui ont suivi la cérémonie officielle d’ouverture ont été marqués par des questions/réponses entre les participants et les panélistes.
La synthèse des travaux et des recommandations ont été formulées à l’issue de la journée commémorative de ce 10e anniversaire du Réseau des Journalistes pour l’Eau Potable et l’Assainissement.
Le président du REJEPA, Youba KONATE, dans son mot de bienvenue, a fait savoir que le Réseau, dès sa naissance, a été confronté à un défi majeur, à savoir celui de la pérennité. Aussi, a-t-il poursuivi, c’est par la volonté et l’engagement d’hommes et de femmes ayant foi en ce qu’ils font que le Réseau célèbre ses 10 ans d’existence.
En outre, l’orateur a rappelé que l’objectif du Réseau des Journalistes est de mettre en évidence l’importance de l’Eau potable et de l’Assainissement pour les populations. Ce Réseau, a-t-il aussi fait savoir, est un cadre de réflexion et de renforcement des capacités pour influencer les politiques publiques, les mesures et les décisions se rapportant à l’eau potable et l’assainissement ; informer les populations sur les bonnes pratiques ; interpeller les décideurs ; faire des plaidoyers pour amener les décideurs à prioriser les questions d’eau et d’assainissement dans l’intérêt des populations.
Après un parcours de 10 ans, le REJEPA a plusieurs actions à son actif, a fait savoir son président, Youba KONATE. Il a cité à cet effet, entre autres, de nombreuses publications sur divers supports et qui sont généralement le fruit d’investigations ; l’organisation de conférences-débats sur le thème de l’eau et de l’assainissement. Le Réseau a participé à de nombreux fora. De même, est-il membre de regroupements sous régionaux.
Si le Réseau a su relever le défi de la pérennité, de la réalisation de ses objectifs ; son talon d’Achille reste par contre lui-même. En effet, selon son président, il a beaucoup contribué à donner de la visibilité aux organisations partenaires et à ce qu’elles font. Mais sans songer à en faire autant pour lui-même. C’est pourquoi, le nouveau cap que se fixe le Réseau, a annoncé le président KONATE, est de soigner sa visibilité et d’œuvrer à la consolidation des acquis.
Parlant de visibilité, le président du Réseau a rappelé le constat de l’ONU, selon lequel la faiblesse dans la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) tenait de la faible implication des médias.
En termes de données statistiques, M. KONATE a indiqué que si le taux d’accès en eau potable a atteint 65,3%, en fin 2015 ; il était de 63,10%, en 2014.
Pour ce qui est de l’accès au service d’assainissement, le taux est de 38%, en milieu urbain, et de 16%, en milieu rural.
À la suite du président du REFEPA, Dounantié DAO, président du CN/CIEPA/WASH, a témoigné de son appui fort et constant lors de toutes activités phares des organisations privées et des services publics de l’État, en matière d’eau et d’assainissement. Il a aussi salué l’impressionnant travail qu’il abat pour la visibilité et la lisibilité des actions de ces structures publiques et privées.

Par Bertin DAKOUO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *