Search
jeudi 20 septembre 2018
  • :
  • :

17e édition de la Coupe BDM-Sa: l’AS Réal bat le Stade malien en finale

La finale de la 17e édition de la Coupe de la Banque de développement du Mali (BDM SA) jouée au stade Mamadou KONATE a été remportée par l’AS Réal opposée au Stade malien de Bamako, le lundi après-midi. Les Scorpions de Bamako ont gagné la partie aux tirs au but par le score de (5-4) après un score nul vierge de (0-0) à l’issue du temps règlementaire.

Aux sons des Tam-tam, le bruit des Vuvuzelas, les chants de supporteurs venus nombreux ont résonné ce jour au stade Mamadou KONATE. Ils supportaient et galvanisaient ainsi leur club respectif (l’AS Réal au Stade malien de Bamako) à la quête du trophée de la 17e édition de la Coupe BDM-SA.
En plus de ces spectateurs, dans loge officielle, il y avait le ministre des Sports, Jean Claude SIDIBE ; le Directeur général de la BDM SA, Bréhima Amadou HAIDARA ; le président de la ligue de football de Bamako, Kassoum COULIBALY dit Yambox ainsi que le représentant du Comité de normalisation du football de notre pays (CONOR).
En marge de cette finale, le président de la ligue de football de Bamako a remis un tableau d’honneur au DG de la BDM-SA pour les efforts de leur entreprise en faveur du développement du ballon rond au Mali.
« Depuis plus de dix ans, la BDM-SA appuie le football malien. En plus de la compétition de football portant le nom de la Banque, la BDM SA dote des clubs maliens en équipements sportifs. C’est donc le lieu de remercier la BDM SA, à travers son DG, par cette distinction au nom de l’ensemble des acteurs de la discipline », a expliqué Yambox.
Cette finale est la toute 1re compétition officielle supervisée par le bureau dirigé par Yambox, car il vient d’être formé sous le contrôle du Comité de normalisation pour le football de notre pays. A cette occasion, le responsable sportif a exhorté le ministère des Sports à ouvrir les stades, en dépit des contestations entre les dirigeants sportifs.
« J’estime qu’il faut tout faire pour éviter que les jeunes ne jouent pas à leur passion. Même s’il y a des problèmes entre des responsables, je pense qu’il serait bon de créer les conditions afin que les clubs puissent jouer. Sans compétition, un joueur est privé de beaucoup de choses », a-t-il plaidé avant de se réjouir de la tenue de cette finale.
Pour sa part, le DG HAIDARA a exprimé sa satisfaction pour la reconnaissance qui a été faite à la BDM SA. Selon lui, c’est le couronnement des années d’engagement pour le développement du football au Mali. Il a promis que leur structure, dans le cadre de ses actions citoyennes, poursuivra ces œuvres pour le développement de notre pays.
Par ailleurs, il a salué et félicité l’ensemble de ses collaborateurs grâce auxquels la BDM SA a été distinguée meilleure banque de l’espace ouest-africain en 2018.
S’agissant de la compétition lancée quelques semaines plutôt, elle a enregistré la participation de plusieurs clubs maliens. Et la finale, qui sanctionne la fin de l’édition, a opposé deux grands clubs maliens à savoir l’AS Réal et le Stade malien de Bamako. Pendant les 90 minutes de jeu, les deux clubs n’ont pas pu se départager. Après un match nul de (0-0), les deux clubs vont recourir à l’épreuve des tirs au but qui va réussir aux Scorpions de Bamako. Ainsi, les joueurs de l’AS Réal vont remporter le trophée de cette 17e édition par 5 tirs réussis contre 4 du côté du Stade malien de Bamako.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *