Search
samedi 16 décembre 2017
  • :
  • :

2è conférence nationale de la CODEM: c’est le 10 janvier 2015

Le président de la Convergence pour le développement du Mali (CODEM), Housseini Amion Guindo, a reçu, le mardi dernier, au siège du parti ses maires, en marge des journées des municipalités du Mali.

Pour l’occasion, le président du parti était accompagné de plusieurs responsables et cadres du parti ainsi des députés du parti pour la pérennisation de cette rencontre. En effet, elle est une tradition du parti, depuis sa création, de saisir les journées des municipalités pour rencontrer ses élus communaux.

Plus de 30 maires de la formation politique y ont pris part sur une quarantaine avec l’adhésion récemment de certains maires qui ont grossi le rang du parti.

Le porte-parole des maires, Housseini SAYE, a assimilé la rencontre à un espace de  rencontre mais aussi d’échanges sur la vie de leur parti. Et, le fait, selon M. SAYE, qu’ils se retrouvent de nouveau pour cet exercice est déjà un grand plaisir parce que se tenant dans un contexte où le parti a enregistré l’adhésion de nouveaux militants en son sein.

Ces nouveaux arrivants ont eu droit à des présentations, de même que les autres élus qui étaient présents à la rencontre.

Ces adhésions à la famille du parti de la quenouille, a souligné M. SAYE, dénotent de la confiance et la crédibilité que ces adhérents portent au parti et qu’il faudra entretenir. Il va s’agir, a-t-il tenu, d’exhorter les responsables du parti à la vigilance à l’attention de ces élus afin qu’ils ne sentent pas frustrer tout au long de leur processus insertion au sein des instances du parti.

« La CODEM est le seul parti où les militants ne démissionnent pas. On se grossit avec des militants d’autres formations politiques», s’est-il flatté.

Le président du parti, a salué l’Association des municipalités du Mali (AMM) pour la tenue de cette édition après deux ans d’interruption à cause des derniers événements.

Le thème central des journées prouve, selon Housseini Amion GUINDO, à suffisance que la paix et la réconciliation nationale doivent être le combat de tous les Maliens et non de celui du président auquel il a réaffirmé son soutien.

Pour la circonstance, le président M. Housseini Amion GUINDO a tenu à faire le point de l’actualité nationale marquée par les affaires du marché des équipements militaires, l’achat de l’avion présidentiel, les pourparlers d’Alger ainsi la maladie à virus Ebola.

Pour les deux premières affaires, il n’a pas fait de commentaire; il a trouvé ainsi l’excuse de défendre que les dossiers étaient pendants devant la justice qui a le dernier mot.

Toutefois, sur les pourparlers d’Algérie, il a exprimé et a rappelé les efforts de l’État pour la paix et la réconciliation nationale dans le respect de la souveraineté du pays.

Sur les derniers points, après avoir rappelé les mesures d’hygiène à observer, Poulô s’est beaucoup focalisé sur des actions de sensibilisation, d’information que le parti a menées ainsi que les dons faits en renfort aux initiatives du gouvernement.

S’agissant des élections communales prévues, en principe en avril 2015, le parti de la quenouille veut revoir les ambitions du parti à la hausse. Si à l’issue des élections communales de 2009, le parti a eu 447 élus communaux, pour les échéances à venir, il souhaite doubler ce nombre. D’ailleurs, pour préparer ces échéances électorales, Housseini Amion GUINDO a annoncé que le parti tiendrait, le 10 janvier prochain, sa 2e conférence nationale pour tracer ses lignes directrices.

Par Sikou BAH

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *