Search
lundi 16 octobre 2017
  • :
  • :

3e session de la mairie du district: Un budget conséquent à hauteur des ambitions

La mairie du district de Bamako tient depuis hier sa 3e session ordinaire avec au fond l’examen du budget provisoire au titre de l’année 2015 estimé à plus de 29 milliards de FCFA. Comparativement aux derniers exercices budgétaires, celui de 2015 est très ambitieux.

Le maire Adama SANGARE, qui a ouvert les travaux de la présente session, après vérification du quorum, a indiqué que le projet de budget 2015 traduit les ambitions et les chantiers de la mairie pour le confort dans la capitale malienne. Ce faisant, il a souligné que la mairie est engagée pour la construction du marché «Dossolo TRAORE», la construction du marché Rose, l’aménagement du port sec, la construction de la gare routière de Sogoniko, entre autres.

Ces priorités expliquent-elles, selon M. SANGARE, le coût élevé du budget qui peut aussi faire l’objet de correction par le conseil. Toutefois, il a indiqué que ce budget de 2015 du district en examen vise à améliorer et à consolider les acquis de l’exercice 2014 dans les domaines de la mobilisation des ressources, de l’assainissement, de l’aménagement, de la mobilité urbaine, de la santé et de la lutte contre l’insécurité.

Pour la mise en œuvre de certaines de ces stratégies, il a rappelé au conseil que la mairie a signé une convention de gestion des services de propreté de la ville de Bamako avec le groupe Ozone environnement service. L’objet de cette convention, a-t-il expliqué, porte sur la collecte et l’évacuation des déchets, l’entretien des voies et places publiques.

Face aux immenses défis pour l’assainissement de la ville, il prie que ce partenariat scellé puisse servir de moyen afin de pallier les insuffisances à la gestion d’évacuation de déchets à laquelle la mairie est confrontée pour soulager les habitants du district de Bamako.

À ce projet, il a aussi saisi l’opportunité de faire le point du projet de la mobilité urbaine. Il est destiné à faciliter la fluidité et de lutter contre les accidents sur les routes, a-t-il fait savoir.

« La mobilité urbaine est toujours préoccupante. Nous avons insuffisamment infléchi la courbe des accidents et l’engorgement des voies pénétrantes. Les actions dans ce domaine doivent se poursuivre et se renforcer», a-t-il interpellé.

C’est pourquoi il s’est réjoui de la récente visite du PDG d’Alstom Afrique à la mairie du district de Bamako qui rentre dans le cadre de la mise en œuvre du projet tramway.

Aussi, il a exprimé sa satisfaction que l’atelier d’opérationnalisation de Bamako horizon 2030 a retenu l’attention des autorités et le comité d’organisation du sommet Afrique France prévue, selon des sources, dans notre pays en 2016.

Par ailleurs, avec les promesses faites par la République populaire de la Chine au président IBK lors de sa récente visite dans ce pays, le maire Adama SANGARE rêve d’une autre image pour la ville de Bamako.

Au cours de cette assise, le conseil du district va se pencher, en plus du budget de 2015, à l’examen et l’adoption du plan triennal d’investissement; sur la communication sur les projets d’infrastructures en cours dans le cadre du PACUM et du PADUB, entre autres.

 

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *