Search
dimanche 19 août 2018
  • :
  • :

7e édition du SIAGRI: l’AGRO-Industrie à l’honneur

En prélude de l’ouverture de la 7e édition du Salon international de l’Agriculture du Mali (SIAGRI), le 5 mai prochain, le président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM), Bakary TOGOLA, a animé, hier mercredi 2 mai, une conférence de presse pour faire le point des préparatifs de cet événement phare et les innovations de cette année. C’était dans la salle de conférence de l’APCAM en présence de plusieurs responsables de la structure. Cette édition a pour thème : « Promouvoir l’agro-industrie des PME/PMI pour plus de valeur ajoutée à l’économie du Mali ».

Cette conférence de presse avait comme objectif d’informer l’opinion nationale et internationale sur les objectifs du SIAGRI, l’envergure de l’événement, les innovations, les spécificités et l’apport du Salon à l’image de notre pays.
Le président Bakary TOGOLA a rappelé que lorsqu’il arrivait à la tête de l’APCAM en 2005, l’organisation du SIAGRI n’était en stade de projet. Il a affirmé avoir eu la chance de le mettre en œuvre pour la première fois en 2006. Selon lui, le SIAGRI est l’occasion pour les acteurs du développement rural de se retrouver, d’exposer leur savoir-faire et de mener la réflexion pour améliorer les pratiques agraires au Mali.
« Le Salon international de l’agriculture que notre pays organise, tous les deux ans, vise à faire la promotion des produits agricoles du pays sur le plan national, sous régional et international », a affirmé Bakary TOGOLA, avant de solliciter la contribution de tous les Maliens pour la réussite de cette grande rencontre qui constitue la vitrine du monde agricole du Mali.
S’agissant du thème de cette année relatif à la transformation des produits agricoles, le responsable de l’APCAM a soutenu qu’après avoir gagné le défi de la production avec plus de 900 millions de tonnes de céréales et 728 000 tonnes de coton, le Mali doit consentir des efforts pour augmenter le taux de transformation sur place.
Par rapport aux expositions, il a expliqué qu’un pavillon sera dédié aux différentes régions selon les spécificités, des espaces pour les agro industries de transformation, un espace pour les engrais et les semences, un espace pour les services et métiers de l’agriculture, un espace pour la mécanisation agricole, un espace pour l’élevage, un village environnemental…
Bakary TOGOLA a informé que pour cette édition du SIAGRI 2018, l’objectif est d’avoir 400 stands d’exposition et 120 stands pour le parc animal, avec plus de 1000 exposants et 100 000 visiteurs durant les 10 jours du festival. Les représentants de 16 pays, à travers le monde sont attendus, à ce rendez-vous.
« On est en train de travailler pour consolider les acquis des éditions antérieures. L’accent sera mis sur l’école du SIAGRI, c’est-à-dire une occasion pour les spécialistes d’enseigner l’agriculture aux acteurs du développement rural en les expliquant les modes opératoires et en démontrant le niveau de rentabilité pour chaque secteur, que ça soit les domaines de l’Agriculture, de l’élevage ou de la pêche. Aussi, un espace d’orientation sera mis en place pour ceux qui veulent s’intéresser à l’Agriculture. De même, des visites de terrain seront organisées dans les champs et dans différentes fermes », a expliqué le président de l’APCAM, Bakary TOGOLA.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *