8è édition de « Opération Tabaski »: un franc succès jugent les acteurs

12

Deux semaines après la fin de la 8è édition de l’opération vente promotionnelle de moutons, les responsables du ministère de l’Elevage et de la pêche ont rendu compte les résultats de l’opération, qui selon eux, a été un franc succès. L’information a été donnée à la faveur d’une conférence de presse, organisée, vendredi dernier à la DFM du ministère de l’Agriculture.

La 8è édition de l’initiative baptisée « Opération Tabaski », et organisée par la Direction nationale des productions industrielles et animales (DNPIA), à travers le ministère de l’Elevage et de la Pêche, a vécu.
L’objectif de l’opération qui s’est déroulée, cette année sur 4 sites à Bamako, dans les communes II, IV, V et VI, était de permettre à nos compatriotes d’avoir leurs moutons de Tabaski à des prix compatibles avec leurs bourses.
Au-delà de la Capitale, l’initiative, qui prend de plus en plus une dimension nationale, était également étendue à 5 autres capitales régionales : Kayes, 
Ségou, Mopti, Gao et Tombouctou.
Le prix des moutons variait entre 40 000 et 120 000 FCFA. Au fait, les moutons étaient classés en 3 catégories. Ceux marqués à la couleur verte, constituent le 1er choix. Le 2è choix porte la couleur jaune. Et le 3è choix est marqué au rouge.
L’organisation de la vente promotionnelle a été planifiée une semaine avant la fête dans tous les sites retenus avec le lancement officiel, à Bamako, sous la présidence du secrétaire général du département, et dans les capitales régionales, sous la direction des Gouverneurs de région ou de leurs représentants.
Deux semaines après la fin de l’initiative «Opération Tabaski», les responsables du ministère de l’Elevage et de la pêche étaient face à la presse pour faire la restitution de l’opération.
La conférence était animée principalement par le Conseiller technique, Ouayara KONÉ ; le Directeur national des productions industrielles et animales (DNPIA), Amadou DEMBÉLÉ, et son adjointe, KONÉ Salimata DOUMBIA, ainsi que l’ancien Coordinateur du PADESO, Bakary KONÉ.
Il ressort du bilan exposé que sur un effectif total de 15 627 moutons présentés sur les différents sites de vente à Bamako, Kayes, Ségou, Mopti, Gao et Tombouctou, 12 845 têtes ont été vendues, soit un taux de vente de 82,19%.
Quant à la région de Sikasso où il n’y a pas eu de catégorisation de tête, les chiffres donnent le résultat suivant : sur 22 569 moutons présentés, 11 077 têtes ont été vendues, soit un taux de 49,08%.
De la révélation faite par les conférenciers, l’opération a été à un franc succès, ce d’autant plus que l’impact recherché, qui demeure la régulation maximale des prix et l’amélioration des revenus de producteurs directs, a été atteint.
Aussi, l’opération Tabaski 2016 a-t-elle eu un impact très favorable sur la réduction des prix au niveau des autres marchés à bétail du fait que le District de Bamako et les capitales régionales ayant été approvisionnés en moutons de qualité et à des prix abordables. Cet objectif, à croire les orateurs, a été atteint grâce à l’engagement des agro éleveurs et groupements de femmes encadrés par les structures du ministère, compte tenu de l’engouement qu’ils ont pour cette activité et l’apport économique dont ils bénéficient d’une part, et aux efforts conjugués du département et ses démembrements, d’autre part.

Par Mohamed D. DIAWARA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *