Search
samedi 23 juin 2018
  • :
  • :

8ème édition de la nuit du Bèlèdougou: rendez-vous ce 31 mars au pavillon des sports!

Pour la huitième fois consécutive, l’association culturelle «Bèlèdougou Donkan» organise la nuit du Bèlèdougou. A l’occasion de cette 8è édition placée sous le thème «La paix et la cohésion sociale», il est prévu un concert géant ce 31 mars 2018 au pavillon des sports du Stade Modibo KEITA. L’événement qui se veut une contribution à la paix et à la cohésion sociale est parrainé par le maire de la commune rurale de Safo (Kati), Guiro TRAORE.

Les enjeux de ce grand rendez-vous du donner et du recevoir, était samedi dernier, au cœur des échanges entre les hommes de média et les membres de la commission d’organisation à la Maison de jeunes de Bamako.
Cette conférence de presse était animée par Oumar COULIBALY, communément appelé «Dialakoro Oumar», président de l’Association qui avait à ses côtés, Toumani COULIBALY, secrétaire général ; Bakary Soïba DIARRA, secrétaire administratif ; Saba BALLO, chargé à la communication, etc.
On notait également la présence de : Gouingourou KEITA, secrétaire à l’organisation ; Mme Yayi DIARRA, Mme Fatoumata Bintou KONATE, secrétaires chargées aux relations féminines, ainsi que Sékou Siraman DIARRA, président de la Commission d’organisation etc.
Dans son exposé liminaire, le président de la commission d’organisation, Sékou Siraman DIARRA, a souligné que «Bèlèdougou Donkan» est une association culturelle à but non lucratif et apolitique.
Selon le conférencier, «Bèlèdougou Donkan» vise à promouvoir l’art et la culture du Mali de façon générale, mais et sur le terroir du Bèlèdougou de façon particulière.
Aussi, il a révélé que cette association est composée de journalistes, animateurs de radio, de producteurs, d’artistes et enseignants venant du Bèlèdougou et d’autres localités du pays.
M. Diarra d’ajouter que son slogan n’est autre : «Ensemble pour la promotion de l’art et la culture de Bèlèdougou».
Parlant de l’organisation de la Nuit de Bèlèdougou, Sékou Siraman DIARRA, président de la commission d’organisation, a indiqué que la Nuit du Bèlèdougou fait partie des rendez-vous culturels du Mali. Et l’Association Bèlèdougou Donkan s’évertue à respecter cette tradition. Pour preuve, a-t-il rappelé, l’événement est à sa 8è édition et se manifeste tous les ans au pavillon des Sports du stade Modibo KEITA.
Toujours selon Sékou Siraman DIARRA, c’est compte-tenu de la situation du pays que les responsables de cette Association ont décidé de placer cette Nuit du Bèlèdougou sous le signe de « la paix et la cohésion sociale». Car, a-t-il fait savoir, la culture contribue beaucoup à la paix et à la cohésion sociale.
«C’est à travers la culture du pays qu’on se retrouve sur une même idée qui n’est autre que la paix et la cohésion sociale», a-t-il dit.
Aussi, cette Nuit de Bèlèdougou permet-elle à la nouvelle génération de découvrir les valeurs de la culture du Bèlèdougou et plusieurs autres localités comme le Djitoumou, le Wassolo etc.
«Nous nous battons jusqu’à ce que le pays se retrouve dans ses valeurs culturelles», a dit M. DIARRA.
A l’affiche de cette présente édition : la grande diva du Bèlèdougou, Mariam Bagayogo, le Tièbletiè de Fonsira, le Kotèba de Fonflebougou, le Diambara de Kati, le Balani de Banamba Bougounina, le Gomba de Djitoumou.
A côté de ces troupes folkloriques, il est aussi attendu la prestation d’artistes avec des sonorités moderne comme Niara Chaka, Mamou Sidibé et beaucoup de surprises.
Pour permettre au maximum de Bamakois de faire le déplacement et accéder à la salle de spectacle, a précisé le président de la commission d’organisation, le prix d’entrée a été fixé à 1 500 FCFA pour le ticket et la carte à 7 000 FCFA pour le couple.

PAR ABDOULAYE OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *