A propos des 500 millions alloués à Soumi: les états d’âmes des Bamakois

Les 500 millions payés à Soumaïla CISSE, chef de fil de l’opposition, ont suscité des débats houleux dans les rues et les bureaux des plus grandes institutions de Bamako. A la faveur d’un micro-trottoir, réalisé par notre équipe, hier lundi, certains Bamakois ont donné leur avis sur le sujet.

Mamadou DIAKITE, Bijoutier : « Soumaïla Cissé n’a pas besoin d’argent et si l’état lui donne cette grosse somme c’est pour qu’il se taise »
A mon avis, c’est un gaspillage parce que la vie est trop chère maintenant. Les gens ne trouvent même pas leur prix de condiment. La démocratie a commencé au Mali, il y a longtemps, mais on n’a jamais vu cela. Il faut que les autorités pensent aux pauvres. Moi personnellement, il m’arrive de faire une semaine sans avoir un 5FCFA dans la poche. L’opposition court de gauche à droite pendant les élections et c’est grâce aux pauvres qu’elle est devenue ce qu’elle est aujourd’hui. Donc, quand ils ont ce qu’ils cherchent il doivent penser aux personnes qui leur ont permis d’atteindre leur objectif. Pour moi, ils vont utiliser cette somme pour leurs besoins personnels. Tout le monde sait que Soumaïla n’a pas besoin d’argent et si l’Etat lui donne cette grosse somme c’est pour qu’il se taise. Moi, qui vous parle, j’ai été l’un des premiers assesseurs au Mali. donc je m’y connais un peu dans la politique. Mais apparemment je suis déçu de voir la politique se dérouler de la sorte.

Amadou KANE, Vétérinaire : « Ces 500 millions peuvent financer la réalisation de 200 forages ! »
Les 500 millions donnés à Soumaïla et sa bande pouvaient réaliser 200 forages dans les coins les plus reculés du Mali. Je trouve l’octroi de cette somme à l’opposition comme un pot de vin pour que les gens comme Soumaïla, lui-même, et des Tiébilé se taisent un moment. Si eux, ils empochent jusqu’à 500 millions, nous les autres, nous sommes les maudits de la nation ou quoi ? Je suis homme de terrain et vois chaque jour comment les Maliens souffrent. Si IBK pouvait partager cette somme entre les villages pour les réalisations des forages ou des constructions des centres de santé, il aurait la bénédiction de toute une communauté qui a mal dans sa chair et dans son âme. Et cette bénédiction ne tombera jamais. Je vous jure Dieu allait le bénir à son tour. Mais des gens comme Tiébilé et acolytes qui n’avaient même pas de quoi payer leur facture vont faire la bombasse en attendant l’année prochaine. Vraiment, si l’Etat pouvait faire un sondage d’abord avant de jeter notre argent dans le gueule du loup, ça allait nous faire plaisir. Moi je ne suis pas content de cette offre ! Que IBK et son gouvernement regardent la population d’en bas. Les gens souffrent de toute sorte de maux en ce moment à cause de la conjoncture. Et voir qu’un groupuscule de Maliens empoche des centaines de millions en ce moment, ça fait vraiment mal

Alassane SISSOKO, commerçant : « Soumaïla Cissé et ses camarades ne peuvent pas nous faire ça ! »
Je connais mon président, il va refuser cette somme-là ! 500 millions, ce n’est pas rien ! Si mes camarades de l’opposition acceptent cet argent, ils vont donner raisons aux gens qui crient chaque jour que l’opposition n’est pas une opposition républicaine ! Je parie, sur tout l’or du monde, Soumi Champion et ses amis vont revirer cet argent dans la caisse de l’Etat. Attendons et observons, vous allez finir à me donner raison »

Ibrahim KONE, étudiant : « Ces gourous de l’opposition iront en vacance un moment »
Si l’Etat a donné gratuitement 400 millions aux rebelles, pourquoi pas à l’opposition qui ne crie que pour avoir quelque chose dans la poche pour seulement le bien être de leur famille. Je me demande si les responsables de ce pays sont aveugles ou s’ils font exprès de ne rien voir. Qu’IBK renonce à ce don des 500 millions. Si non, ces gens de l’opposition ne cracheront jamais sur ce fonds. Malgré qu’ils aient pillé l’Etat pendant des années, ils sont pauvres maintenant comme des chacals affamés du désert qui avalent tout sur leur chemin. Je vous mets en défi, ces gourous de l’opposition ne dénonceront plus rien sur ce régime. Ils vont voyager un bon moment et laisser le régime tranquille et bonjour les dérives. Car un gouvernement, qui ne fait pas l’objet de critique, finira par se casser la tête »

Mariko COULIBALY, libraire : «Soumaïla Cissé n’osera pas accepter cet argent»
Ces 500 millions sont trop même pour le Président de la république, à plus forte raison qu’un opposant. Juste pour une année toute cette somme ? Des milliers de Maliens vivent jusqu’à leur mort, sans avoir même un demi-million. Et le Président sort à la télé pour dire que tous les Maliens sont égaux, moi je ne suis pas d’accord ! Ce Soumaïla ne sollicite jamais un hôpital du Mali pour se soigner ou soigner un membre de sa famille. Nous, on est au courant de tout cela. Si jamais, il prend cet argent, je ferais tout pour qu’il ne soit pas Président de la république à la prochaine élection présidentielle, même si je me livrerais à une contre-campagne contre lui. Il n’osera pas accepter cet argent»

Gaoussou THIERO, Informaticien : « Si l’opposition reçoit les 500 millions, elle doit jouer le jeu franc»
Tant que Soumaïla CISSE a reçu l’argent de la part de l’Etat. Je remarque que l’opposition critique mais elle ne fait pas de critiques objectives, ni constructives. A mon avis, si elle reçoit les 500 millions elle doit jouer le franc jeu celui d’aider les vulnérables. Si l’opposition se plaint tous les jours soit disant que l’Etat gaspille et détourne de l’argent. Elle doit être consciente que le pays est dans des difficultés et pour ne pas être comme ceux qui détournent l’argent, comme il le dit, devrait proposer la réduction de cette somme ou même le laisser au gré de l’Etat pour qu’ils puissent subvenir au besoin du peuple. Toute chose qu’elle n’a pas signalée.

Issaka KEITA, comptable :
« Les 500 millions ne sont pas trop pour Soumaïla Cissé »
500 millions pour Soumaïla Cissé et ses camarades ne sont pas trop. S’ils font un travail objectif. Mais attendons un peu pour voir. Ce qui me fera mal, c’est de se taire désormais sur les dérives de l’Etat. Cela, je ne tolérerai pas. Et c’est ce qui va se passer. Ces gens-là ne travaillent pas. Comme tout le monde sait qu’ils vont recevoir cet argent pour fermer leurs yeux et se taire sur les millions que l’Etat perd chaque année, à cause de la corruption ou d’autre dérives ; Qu’ils travaillent cette fois-ci, pour ne pas donner raison à leurs ennemis »

Korotoumou Traoré, Jeune diplômée : « Nous attendons tous d’IBK »
Cet argent pouvait financer un projet de fouille archéologique dans notre pays. Nous qui sommes diplômés de la Section histoire-archéologie, sommes en chômage, alors qu’il y a des projets qui peuvent être utiles pour le tourisme malien. Si les vieux de 60 ans et plus peuvent avoir cette somme, nous aussi de la jeunesse attendent beaucoup de ce gouvernement. Alors qu’IBK sache que nous, on a personne pour nous envoyer soigner à l’étranger ou pour aller approfondir nos études en France ou au Canada. Notre espoir c’est lui. On attend de lui du boulot.

Abdramane Keita : commerçant : « C’est anormal de donner 500 millions au chef de file de l’opposition »
Pour moi, le gouvernement est en train de voler la population et de l’escroquer. Mais, nous n’avons pas le pouvoir de l’arrêter. C’est pour camoufler cette vérité que le gouvernement a donné la somme cruciale de 500 millions de FCFA au chef file de l’opposition pour qu’il se taise concernant la manière de gouverner. Sinon, comment se fait-il qu’on puisse donner 500 millions à une seule personne, compte-tenu de la situation actuelle des Maliens. Alors qu’il y’a des centaines de personnes qui n’ont pas accès à l’eau portable. Je pense que le Président IBK fait ça pour éviter le conflit, et continuer à gouverner son pays. C’est anormal de donner 500 millions au chef de file de l’opposition. Moi aussi, je suis un opposant, mais pourquoi on ne me donne pas 500 millions.

M. KEITA : « Le gouvernement doit penser à la population vulnérable »
Actuellement les Maliens souffrent, au lieu de donner des sommes colossales à l’opposition. Il y a beaucoup de choses à améliorer dans notre pays comme les hôpitaux. On n’a pas des lits confortables dans nos hôpitaux, ni assez de médecins. A mon avis, l’Etat doit penser à améliorer ces lieux au lieu de donner une telle somme au chef de file de l’opposition. Le gouvernement doit penser à la population vulnérable.

Sékou SIDIBE Retraité : « L’Etat devrait plutôt trouver une solution à la cherté de la nourriture et des factures d’eau et d’électricité»
Comme c’est la politique, sinon au lieu de donner 500 millions au gens de l’opposition, il faut nous en donner un peu aussi à nous les retraités. Nous avons besoin de l’argent nous aussi. Je pense que la population a besoin de beaucoup de chose comme régler la situation de l’eau portable, trouver une solution à la cherté de la nourriture.

Mamadou DJIRE, Ingénieur en construction : « Il ne va pas mettre cette somme dans la poche et il n’osera pas le faire d’ailleurs »
Je sais que cet argent n’est pas destiné pour Soumaïla Cissé lui-même, il ne va pas mettre ça dans sa poche et il n’osera pas le faire d’ailleurs. Tout ça devra contribuer à l’amélioration de la démocratie, j’espère bien.

Ousmane COULIBALY : « Cet argent pourra servir à améliorer les conditions de vie »
Concernant les 500 millions donnés au parti de l’opposition, alors que le pays traverse une situation de crise, je pense que tout cet argent pourrait servir à construire des puits et à améliorer les conditions de vie des villageois. Cet argent pourrait servir à construire des écoles, des hôpitaux, des routes, des équipements pour l’armée et beaucoup plus. Mais au lieu de tout cela, le gouvernement donne 500 millions au président de l’URD. C’est anormal.

Amadou DEMBELE : « Au lieu de remédier aux problèmes de la population, qui sont innombrables, le gouvernement décide de jeter 500 millions par la fenêtre»
Je trouve insensé l’octroi de 500 millions au chef de l’opposition alors que la moitié de la population vit dans la misère et la pauvreté. Au lieu de remédier aux problèmes de la population, qui sont innombrable, le gouvernement décide de jeter 500 millions par la fenêtre. C’est vraiment le comble, le Président ne fait que décevoir de plus en plus la population. Et qu’est-ce que Soumaila va faire avec tout cet argent ! Cet argent pouvait aider la population, à augmenter les salaires, et mettre en place des projets pour assurer un meilleur avenir aux jeunes. Et ainsi réduire le vagabondage.

Dani TOURE, Imprimeur :
« Chacun veut remplir sa poche »
Au Mali, on ne sent pas la politique. Chacun veut remplir sa poche que ça soit l’opposition ou la majorité. J’espère bien que cette somme allait contribuer au développement du pays, en créant surtout des emplois pour les jeunes qui en ont tant besoin.

Nabi Ibrahim KEITA : Hôtelier à la retraite : « C’est un droit pour l’opposition »
Concernant cette affaire, je ne peux dire que c’est un droit pour l’opposition. Mais compte tenu de l’état actuel du pays, l’opposition peut faire mieux que ça. Maintenant la population attend de voir ce que l’opposition va faire avec cette énorme somme. Le pouvoir est en train de faire n’importe quoi au lieu de subvenir au besoin de la population, il octroie une telle somme à l’opposition. J’avoue que c’est un droit mais cette somme est beaucoup trop.

Yah TRAORE, enseignante :
« Rien n’est de trop pour la stabilité du pays »
Si ce fonds permet de stabiliser notre pays, je ne vois pas de problème. Il est temps que ce pays ait sa notoriété d’antan. A mon humble avis, si ces 500 millions sont un gage pour que l’opposition se taise, comme l’affirment les gens, qu’il en soit ainsi. Rien n’est de trop pour la paix. Mais que le gouvernement injecte des sommes conséquentes comme ça dans le secteur de l’éducation. Et que dans chaque village du Mali, qu’il ait une école primaire au moins. Mais si l’Etat peut donner 500 millions aux hommes politiques, j’ose croire qu’il lui serait possible de dépenser de telles sommes pour des projets qui soulageraient des Maliens lambda »

Modibo DIARRA, Commerçant :
« Soumaïla Cissé doit investir l’argent dans le développement
du pays »
Cette somme lui a été octroyée par l’Etat parce qu’il est le chef du file de l’opposition. C’est vrai qu’il a reçu les 500 millions de FCFA mais cela n’est pas pour lui-même. Il doit investir l’argent dans le développement du pays et même équiper nos soldats comme il fait toujours preuve d’un bon patriote.

Aliou DIARRA: « On ne peut pas donner 500 millions de FCFA à un seul Malien, ce n’est pas possible »
Donner 500 millions au chef de file de l’opposition, compte tenu de la situation de crise du Mali n’est pas possible. Tout le monde peut demander cette somme, le PM, le Pr de l’AN. Est-ce que l’argent du contribuable peut et doit être disposé comme ça ? On ne peut pas donner 500 millions à un seul Maliens ; ce n’est pas possible. Il doit être pris en charge, lui payer ses honoraires, c’est son plein droit, il peut même accompagner le Président lors de ses déplacements pour une formation. Il peut ainsi contribuer à l’épanouissement du pays. Mais si on donne 500 millions à quelqu’un il va manger. Il devrait avoir des arguments, des projets, des motifs valables pour avoir mérité une remise de 500 millions de nos Francs. Il a droit à un traitement spécial en tant que chef de file de l’opposition, mais il se plaignait auparavant de ne pas être dans les conditions compte-tenu du fait que nous sommes à mi-chemin de la fin du premier mandat, c’est peut-être une manière de jeter la balance ou est-ce un partage de gâteau ?

Sékou DIAWARA : « Ce n’est pas normal de donner 500 millions »
Ce n’est pas normale de donner une telle somme à quelqu’un parce qu’il est le chef de l’opposition où le président d’un parti politique. Si tous les partis réclamaient de l’argent, il n’est pas le seul Malien, le seul président d’un parti, comment notre pays sortira de ce gouffre ? Il y a beaucoup de chef de parti et de partis politiques, je pense que ce n’est pas normal du tout qu’on lui donne 500 millions. On doit les lui donner s’il y a les raisons valables ou s’il va investir cette somme dans le développement du Mali. Pour un chef de parti seulement 500 millions, ce n’est pas normal.

MD : « Ce n’est que du gâchis
pour rien »
Depuis son arrivée au pouvoir, on a vu toutes sortes de choses, 500 millions, un demi-milliard ! Donner ça à une seule personne. Le Président IBK n’a fait aucun travail constructif pour le Mali. Ce n’est que du gâchis pur et simple.

Abdoulaye DIA, informaticien : « Combien de forages avec 500 millions ? »
Ils ont donné des milliards aux femmes et maintenant 500 millions à l’opposition. Peut-il oser toucher à cet argent y mettre la main dessus ? Compte tenu de la situation de misère et de pauvreté dans notre Pays ? A mon humble avis, il ne devrait même pas songer à toucher à cet argent compte tenu de nos problèmes actuels. Vraiment cela me choque au plus haut point. Je pense que le gouvernement est dépassé par les événements. Je me demande bien 500 millions peuvent construire combien de forages ? Je viens de la brousse et les villageois marchent des kilomètres pour trouver de l’eau.

Bassirou Gaye : « On peut faire meilleur usage de cet argent en créant des emplois »
Il nous demande de le suivre qui va nous donner du travail tandis que lui-même il prend 500 millions ! Combien d’emplois peuvent être créés avec 500 millions ? Beaucoup de personnes auraient du travail et ne seraient plus au chômage. Le Mali peut-il se permettre de donner une aussi grande somme à un seul homme tandis que la population crie famine et misère avec l’augmentation des prix des denrées de première nécessité. Les difficultés au niveau de l’éducation, avec une telle somme, on peut rééquiper l’armée, construire des hôpitaux et des écoles pour contribuer à la baisse du taux de mortalité enfantine et d’illettrés au Mali.

MAMADOU DIAWARA :
« Soumaïla CISSE ne peut pas prendre 500 millions »
Je n’étais pas informé, je viens de le voir dans le journal. On ne peut pas donner 500 millions à Soumaïla Cissé à l’insu des autres. Il ne peut pas les prendre. Je suis un partant volontaire militaire. Est-ce que c’est vrai ?

Réalisés parBénédicte Somboro, Fanta et Koumbeli Diaw (stagiaires)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *