Abdouramane Gakou: « autre réflexion sur le changement climatique mondial »

4

Les planètes subissent une force gravitationnelle par la volonté du bon Dieu qui les a créés et qui fixe un terme à toute sa création telle que la voie lactée qui, de façon permanente, émet une poussière qui rend invisible par les télescopes une observation visuelle de son champ d’action et non loin, il existe un trou noir dont la composition et la structure demeurent inconnues exprimant la puissance une fois de plus du tout puissant ordonnateur de tout mouvement matériel et immatériel. Le trou noir n’est observable par aucun télescope quel que soit sa puissance d’observation, étant entendu qu’il absorbe toutes les lumières et capte même les étoiles. Il n’est autre que la fournaise, l’enfer qui attend les Mécréants et les Malfaiteurs.
Au demeurant et en deçà de cette conception gigantesque architecturale hautement organisée, à une certaine hauteur, la notion du temps et de l’espace n’existe plus par la seule volonté du créateur suprême.
Encore le Tout puissant dans sa créativité a créé le soleil à qui il a ordonné de courir vers un gîte. Quant à la lune, il lui a déterminé des phases jusqu’à ce qu’elle devienne comme une palme vieillie.
Le soleil ne peut rattraper la lune, ni la nuit devancer le jour et chacun vogue dans une orbite.
En clair, pendant le mouvement le soleil va s’obscurcir et les étoiles deviendront ternes.Le soleil et la lune-s’acheminent vers un terme fixé. Compte tenu de tout ce qui précède, je dirais tout simplement que le changement de l’écosystème entraînant une variation formidable du changement Climatique n’est pas dû au Co2 que les unités industrielles rejettent, c’est essentiellement dû à la seule volonté du Créateur, qui fixe un terme à tout ce qui est matériel ou immatériel. En d’autres termes, tout se dégrade sous l’influence du temps et disparaît inéluctablement.
L’action combinatoire interférentielle de ce vaste et formidable mouvement influe graduellement sur notre planète.
A cet effet, sous une telle influence notre planète, de façon évidente subit graduellement des changements objectifs, négatifs prévenant l’homme d’une situation en cours qui n’est autre que sa destruction intégrale. Cela se manifeste de même sur le plan sociologique en suivant la pyramide des âges.
Noé a vécu 950 ans à peu près. Et après au temps de Moïse, celui qui parvenait à 200, 250 ans se plaignait qu’il n’avait pas vécu longtemps.
Aujourd’hui la moyenne de vie se situe entre 60 et 80 ans.
Donc encore, voilà une dégradation majeure tendant vers la fin de la vie humaine. Il faut ajouter à cela un effondrement des économies dans le monde, qui ne résistent que par des replâtrages partout des catastrophes naturelles les guerres asymétriques par ici par là.
En conclusion, malgré la globalité de ces processus négatifs objectifs et ostentatoires, les irréductibles et les outranciers cherchent à donner une connotation subjective aux divers changements notamment climatique et sociologique, les valeurs sociétales ont déjà disparu. Les hommes se marient entre eux et les femmes entre elles.
Je rappelle que Lot à l’antiquité a vu son peuple anéanti à partir d’un seul Cri. La terre s’est entièrement renversée à cause de l’homosexualité qui demeure actuellement le plus grand désordre de l’humanité jamais enregistré.
Je répète que ce qui se trouve sous l’action du temps doit être fini autrement ce monde et ces galaxies finiront un jour.
Par contre, au-dessus de toutes les galaxies il existe un lieu qui n’est plus soumis à l’action du temps d’où la notion du temps disparaît. Ce qui est logiquement un prélude à l’organisation de la vie éternelle par le créateur suprême.
Pour les plus grands désordres de l’humanité, n’eut été la sollicitation d’un prophète hors du commun, Mohamed PSL, auprès de son seigneur d’arrêter les catastrophes de très grandes ampleurs pour les transgressions et le Seigneur miséricordieux dit: « à cause de toi, j’attendrai les transgresseurs le jour du bilan», autrement dit le jour de la résurrection. Au demeurant, celui qui nous a créé quand nous n’existions pas et qui nous fait disparaître ne peut-il faire mieux avec son pouvoir infinis et son commandement consiste à dire soit et s’est.Le jour du bilan, nous serons tous payés selon qu’il soit positif ou négatif, en l’occurrence le paradis ou la fournaise.
Ce bilan est une évidence, car même chez nous il est le reflet de la situation financière détaillée d’une entreprise quelle qu’elle soit.
Pour terminer, je dirai ceci: l’homme dans la dimension de sa complexité a été doté d’une matière hautement organisée pour la recherche du savoir et de la connaissance. Cette matière hautement organisée n’est autre que le cerveau humain que nous ne sommes pas encore arrivés à étudier avec précision.
L’étudier dans sa globalité en vue de son exploitation maximale.
Encore une fois, cette situation dénote l’impuissance et l’insuffisance de l’homme. Car nous ne créons pas, nous transformons et ce fameux gaz carbonique le C02, nous l’avons trouvé existant, avant nous, de tous les temps.
En fin, je dirai tout simplement qu’un créé ne peut jamais être un créateur. Dieu demeure le seul et unique Créateur.
Par ailleurs, les forces gravitationnelles des planètes, les forces des hommes, les forces du tremblement de terre mesurées sur l’échelle de RICHTER et toutes les forces en général, ne sont pas matérielles, on ne peut pas les toucher ni les voir, bien que nous pouvons identifier leur capacité d’intervention et déterminer leur épicentre. Ceci nous amène à théorie de la causalité. Pas d’effet, sans cause. Pour moi, ces forces respectives relèvent uniquement de leur Créateur souverain et unique dans l’exercice de la plénitude de son pouvoir infini.Loin de toute considération métaphorique, j’interpelle et rappelle aux tueurs et tueurs en série que tuer volontairement une personne équivaut à tuer toute l’humanité dans la mesure où nous sommes tous issus d’une seule âme, selon la vraie religion, la religion musulmane.
A bon entendeur, salut!
Et Dieu demeure le créateur suprême et l’ordonnateur de toutes choses pour le moindre mouvement dans le temps et dans l’espace, et nulle calamité ne se produit sur la terre et dans les cieux sans son ordre.
De ce fait compte tenu de la dégradation constante des économies, du chômage évoluant de façon exponentielle partout au risque de créer des explosions sociales.
Les grands pollueurs ne renonceront jamais à réduire leurs outils de production
Bien au contraire, et même s’ils consentaient de payer, ces taxes quel qu’elles soient ne pourront jamais, sur le plan scientifique modifier qualitativement ces dégradations majeures en cours dans le monde entier. A mon avis, chaque pays à son niveau doit prévenir cette calamité tout en l’intégrant dans son système global de développement à travers des imaginations objectives, fertiles et des modifications recentrées.

Dans le cadre de l’imagination :
Je pense que l’agriculture demeure la source de vie de l’humanité.
A cet effet, je propose aux chercheurs du monde en Biologie et en Agronomie la mise au point et la vulgarisation d’un engrais non nocif et à double avantage.
Premier avantage: cet engrais permettra la consolidation et la fertilisation des plantes.
Deuxième avantage: il doit pouvoir conserver l’humidité pendant un mois au minimum, autrement dit, s’il pleuvait trois fois seulement pendant la saison des pluies, l’humidité conservée permettrait la maturation des récoltes.
Par rapport au développement:
Personne n’ignore qu’aucun développement véritable ne peut être obtenu sans l’autonomie énergétique.
A cet effet, je demande aux ingénieurs et aux chercheurs en physique nucléaire de centrer leurs recherches sur l’énergie solaire qui reste une énergie propre, bénéfique, rationnelle et inépuisable.

Abdouramane GAKOU
Président du Parti Socialiste pour Renouveau- PSR
Ingénieur de classe exceptionnelle en C.C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *