Search
samedi 16 février 2019
  • :
  • :

Accès à l’information: le service Kunafoniw lancé

Orange Mali, en collaboration avec l’USAID, Human network international (HNI), la Fondation Aga Khan, a lancé le service Kunafoniw. Cette plateforme fournit en quatre langues nationales des informations sur la santé, le genre, l’hygiène l’assainissement, etc.

La cérémonie de lancement a eu lieu, le jeudi dernier à l’hôtel Radisson Blu de Bamako, en présence des responsables administratifs et politiques du pays, ainsi des représentants des services de mise en œuvre de ce programme facilitation d’accès à l’information. Ce service gratuit et accessible via appel téléphone au 37 321, donne des informations sur des aspects quotidiens de la vie courante. La seule condition pour appeler est d’avoir au moins 200 FCFA sur le compte principal du client pour éviter l’abus. À travers ce service, des populations peuvent se renseigner sur la météorologie, la santé, le genre, la microfinance, l’éducation, etc.

Pour le moment, seulement quatre langues nationales sont prises en compte dans ce programme (Bambara, Songhaï, Tamasheq et Peulh). La possibilité qu’il soit élargi à d’autres langues nationales comme le Soniké n’est pas à exclure, ont affirmé des responsables du programme.

Selon la Représentante pays de HNI, Mona ALGHERBAWI, ce service permettra à chacun d’avoir accès à l’information dont il a besoin pour prendre des décisions qui lui permettent de mener une vie saine et prospère. Avant le Mali, elle a expliqué que cette solution a été développée par HNI et Viamo dans 16 pays en Afrique et en Asie avec plus de 60 millions d’appels. Dans ces zones, elle a rassuré que le programme a facilité l’accès de la population à l’information. En plus des thématiques proposées pour le démarrage de l’initiative, d’autres sujets comme la nutrition, la cohésion sociale et l’actualité y seront intégrés.

De son côté, le Directeur de la Fondation Aga Khan a indiqué que la mise en œuvre efficace de ce service permettra de réduire la mortalité infantile et néonatale au Mali. Aussi, il peut être une alternative pour former les agents de santé de communautaire (ASC). Mieux, il pourra permettre au Mali de faire des économies sur des dépenses de formation.

À l’instar du Directeur de la Fondation Aga Khan, le représentant de l’USAID soutient aussi que l’initiative permettra de minimiser les déplacements pour prendre des informations surtout qu’une partie du territoire nationale est confrontée à des problèmes de sécurité.

Pour sa part, le Directeur adjoint de Orange Mali, British Sadou DIAKITE, a expliqué que la participation de leur structure à cette initiative s’inscrit dans le cadre de la Responsabilité sociétale d’entreprise, en vue d’accompagner les autorités maliennes dans l’amélioration des conditions de vie des Maliens. « Orange Mali s’est engagée à faciliter l’accès à l’information et apporte sa contribution au développement du Mali », a déclaré M. DIAKITE.

PAR SIKOU BAH

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *