Search
mardi 20 avril 2021
  • :
  • :

Affaire de coup d’État: Nampé réfuse

La chambre d’accusation de la Cour suprême, la plus haute instance judiciaire de notre pays, devrait connaître ce mardi 16 février 2021 l’affaire dite de la tentative de coup d’État des civils contre les militaires. Après plus de deux mois d’incarcération, c’est une petite lueur pour les prévenus injustement embastillés après leur interpellation depuis le 22 décembre dans cette sombre affaire de tentative de déstabilisation de la Transition.
En effet, ce mardi matin 16 février, devant la Chambre d’accusation, l’Avocat général, Alou Nampé, a estimé qu’il y avait pas matière à poursuivre. En brave et courageux serviteur de la loi, Alou Nampé a donc requis l’annulation des charges, la nullité de la procédure et la levée des mandats d’arrêts. L’information communiquée par les avocats des prévenus, notamment Me Abdourahmane Ben Mamata TOURE et Me Mamadou CAMARA fera une trainée de poudre sur les réseaux.
Aux partisans des désormais célèbres détenus, notamment le CDR de Ras Bath qui jubilent et réclament la libération immédiate après le renoncement à poursuivre, la demande de relaxe du Ministère public. Mais les suspicieux des arcanes judiciaires appellent à plus de retenue et de circonspection. Car, dit-il, rien n’est joué. La chambre d’accusation pouvant ne pas suivre les réquisitions du Parquet général et cela arrive bien souvent. Toutes choses qui sonnent comme un cri d’orfraie dans une atmosphère Facebookantesque où le héros du jour s’appelle Alou Nampé. L’ancien procureur anticorruption est affublé de tous les qualificatifs : « Alou Nampé un magistrat digne, honnête, compétent, intègre et véridique. Ce technicien de droit n’a pas étudié pour devenir poltron. Mais il a étudié pour venir dire le droit. Alou Nampé fait aujourd’hui la fierté de la magistrature malienne, il est doit être un exemple aujourd’hui », peut-on lire sur certaines pages. C’est notre Facebookan du jour.

Me Abdourahamane Toure : « Prétendu complot contre le gouvernement. L’Avocat Général a requis la nullité de la procédure et la levée des mandats de dépôt. Chambre d’accusation. »

Aboubacrine Assadek Ag Hamahady : bravo à la justice, qu’elle tienne le coup, le peuple est derrière elle. Il faut mettre aux arrêts ces colonels de salon.

Abdoulaye Dit Ablo Sow : c’est ridicule en démocratie, c’est la dictature tout simplement, et ces gens ne savent pas travailler, on est dans le jus !

Seydou Sidibé : c’est une honte pour ce gouvernement. Bravo à la justice malienne

Sékou Oumar Barry : confrère, ne te fies pas aux réquisitoires du Parquet car avec ma petite expérience, j’ai vu le siège refusé de suivre le parquet à la suite de ….

Abdourahamane Toure : tu as raison. Mais quand l’autorité en charge des poursuites affirme que la procédure est nulle que pouvons-nous dire ?

Bacary Diarra : Ça ne veut rien dire. C’est la décision de la chambre qui compte. L’avocat général peut dire ce qu’il veut, la chambre n’est pas obligée de suivre.

Ibrahim Dit Depaye Ouologuem : en français simple et philosophique, cela veut-il dire que l’on peut maintenant manger de la viande sans soucis ?

Zoumana Sampy : alors, ils doivent leurs mettre dans leurs droit, juridiquement. Il faut l’équité et l’égalité pour tout le monde devant la loi. Merci.

Abdoulaye Toure : c’est vraiment une honte pour ceux qui ont fomenté ce complot contre les paisibles populations civiles. Un coup d’état sans les militaires, c’était vraiment aberrant. Bravo à la justice malienne qui a fait preuve de courage et donner une fois de plus une bonne image de l’institution judiciaire.

Tidiani Bah : comme c’est triste que dans ce pays où des gens sont morts pour la démocratie et l’État de droit, certains continuent d’instrumentaliser la justice à des fins inavouées.

Hamidou Traore : Me Touré sachez qu’une seule journée de justice vaut plus que milles ans de dévotion cultuelle. L’injustice est le seul facteur qui a engendré tous les maux de la République. Je prône la justice pour tous.

Boh Coulibaly : l’incarcération de Ras Bath ne fera pas des complices un héros de la nation, car la vérité finira par triompher un jour. Puisque Dieu est au contrôle.

Abdoul Wahab Touré : l’avocat général aussi est un avocat. C’est un avocat public. Le président du tribunal n’est pas du tout obligé d’appliquer ce qu’il dit. Donc soyons un peu patient en espérant que le président va regarder dans la même direction que l’avocat général.

Mamadou Camara : si la chambre d’accusation suit les réquisitions du parquet général et les demandes des avocats des inculpés, l’instruction suivra son cours normal. De deux choses : soit le juge d’instruction estime que les charges justifient le renvoi des inculpés devant la ou les juridictions de jugement. Soit il estime qu’elles sont insuffisantes, et il prendra des ordonnances de non-lieu en la faveur des inculpés. Mais, selon toute vraisemblance, on n’en est pas là encore.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *