Search
mercredi 18 octobre 2017
  • :
  • :

Affrontement entre groupes armés: le MNLA de nouveau maté par la Gatia

Les éléments de la plateforme ont fait subir une lourde défaite au MNLA et consorts (26 tués, plusieurs blessés et 5 prisonniers, 6 véhicules détruits, dont 2 berdems). C’est le bilan dressé, hier, par le secrétaire général du GATIA, Fadah Ag ALMAHMOUD, à la Maison de la presse, au cours d’une rencontre avec les journalistes.

Les responsables de la plateforme : MAA (Mouvement des Arabes de l’Aazawad loyaliste), CMFPR (Coordination des  mouvements et forces patriotiques pour la résistance), CPA (Coalition  pour le peuple de l’azawad loyaliste), GATIA (Groupe d’autodéfense des Touaregs, Imgads et alliés) et  MPSA (Mouvement populaire pour le salut de l’azawad) ont animé, hier un point de presse, à la Maison de la presse. Le présidium de la rencontre était occupé par Me Harouna TOUREH, porte-parole de la plateforme, de l’honorable Mohamed Oul MATALI, Fadah Ag ALMAHMOUD, entre autres.  

À la suite du mot introductif du porte-parole de la plateforme Me TOUREH, le secrétaire général du GATIA a présenté le bilan des récents affrontements entre la plateforme et la coordination composée du HCUA, MNLA et MAA dissidence. Selon lui, depuis le vendredi dernier, les combattants de la plateforme sont attaqués sur leurs positions par ceux de la coordination. À la date d’hier midi, le bilan des affrontements se présentait comme suit : côté MNLA et alliés,  26 éléments tués, plusieurs blessés, 5 prisonniers, 6 véhicules dont 2 berdems détruits ; côté plateforme  5 hommes perdus et 2 véhicules détruits.

Si la coordination persiste dans son ajustement, la plateforme passera à la vitesse supérieure en chassant le MNLA et en réupérant toutes ses positions (Kidal et autres localités), a menacé Fahad. Le secrétaire général du GATIA a mis en doute le communiqué de la MINUSMA qui a déclaré avoir détruit un véhicule à Tabankort. Selon Fahad, les populations n’ont pas constaté sur le terrain un tel bombardement de la part de la MINUSMA à Tabankort. Pour Fahad, la déclaration de la MINUSMA vise à barrer la route à d’éventuelles avancées des éléments de la plateforme.

‘’Le MNLA est l’enfant gâté de la famille, si un autre enfant de la famille  le tabasse, il va se retourner contre son père. C’est ça la réalité. Sinon, la MINUSMA n’a pas bombardé la coordination…’’, a-t-il commenté.

À l’honorable MATALI d’ajouter que la plateforme, conformément à la volonté des populations du Nord, est prête aller aux accords alors que du côté de la coordination, on fait tout pour saboter ce processus.

Pour Me Harouna TOUREH, le dessein de la coordination est de neutraliser la plateforme et se rendre maître du Nord  avant la reprise des pourparlers d’Alger.

Rappelons que dans son communiqué, la plateforme a dénoncé les deux poids deux mesures de la MINUSMA et de BARKANE au Nord du Mali.

«Par ailleurs, nous notons avec indignation la politique deux poids deux mesures pratiquées par la MINUSMA. En effet, suite au harcèlement du MNLA et de ses alliés terroristes sur les paisibles populations de Bamba et après l’appel à nous lancé au secours de ces mêmes populations, nous avons usé de notre droit de légitime défense et de poursuite qui nous a conduits à assiéger Ber, leur base de départ. Il s’en est suivi une intervention immédiate de la MINUSMA qui a ordonné à nos combattants de se retirer sous peine de représailles avec les hélicoptères des Nations Unies, alors que les forces du MNLA avaient fui de Ber craignant d’être à nouveau défait » pouvait –on dire le communiqué.

Par Hamidou TOGO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *