Search
jeudi 21 septembre 2017
  • :
  • :

Aide budgétaire : l’UE décaisse plus de 62 milliards FCFA

Avec plus de 62 milliards FCFA de l’Union européenne dans la cagnotte, les bonnes nouvelles se succèdent pour notre pays. Il n’aura donc fallu que quelques petits jours, après la reprise de la coopération entre le Mali et les partenaires techniques et financiers (PTF), pour qu’elle soit à la lisière de la vitesse de croisière.

L’une des dernières illustrations est le décaissement de l’Union européenne, en faveur de notre pays, d’une somme de 62 241 680 110 FCFA. La bonne nouvelle est confirmée par une correspondance de Madame le ministre de l’Economie et des finances, BOUARE Fily SISSOKO, en date du jeudi 11 décembre (hier), adressée au Chef de la Délégation de l’Union européenne au Mali.

Par cette lettre, le ministre confirme l’encaissement, le 8 décembre 2014, dans le compte courant de l’Agence Comptable Centrale du Trésor ouvert dans les livres de la BCEAO de la somme de Soixante-deux milliards deux cent quarante un million six cent quatre-vingt mille cent dix (62 241 680 110) Francs CFA, au titre du décaissement par l’Union européenne de la troisième tranche fixe et deuxième tranche variable de son aide budgétaire à notre pays.

Le ministre BOUARE Fily SISSOKO, a profité de l’occasion pour donner l’assurance au Chef de la Délégation de l’Union européenne que ces ressources allouées seront d’un apport inestimable dans la mise en œuvre des politiques publiques du Mali. Elle n’a pas manqué de lui adresser les remerciements du Gouvernement pour son implication personnelle  dans le décaissement desdites ressources.

Il faut dire que notre pays connaît un véritable retour en grâce avec l’ouverture des vannes financières des PTF qui n’attendaient que le feu vert du FMI pour irriguer le pays de ressources financières. Toutes choses qui devraient contribuer à renforcer les actes de gouvernance.

Autant dire qu’après la tempête, c’est le beau temps. Pour le pays, c’est une nouvelle page prometteuse qui s’ouvre dans ses rapports avec ses partenaires techniques et financiers.

Par Bertin DAKOUO

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *