Search
mardi 7 avril 2020
  • :
  • :

Alliance RPM-Adema PASJ- PS Yelen Coura en VI: les candidats dévoilent leurs engagements

Le directoire de campagne de la liste RPM-Adema PASJ-PS Yelen Coura, pour les législatives prochaines en CVI du district de Bamako, a animé, hier mardi, un point de presse pour présenter les candidats et leurs engagements une fois élus à l’Assemblée nationale. Cette rencontre avec la presse s’est déroulée au siège du parti Adema PASJ à Yirimadio en présence des candidats.

Les porte-étendards de cette alliance RPM-Adema-PS sont Mamadou Soumaoro (ADEMA), Mariam Kagnassi (RPM) et Mohamed Sanogo (PS Yelen Coura). Le directeur de campagne, Mahamane Mahalmadane Touré, a expliqué que le premier élément fédérateur de cette alliance est l’appartenance de tous ces partis à la majorité présidentielle. Aussi, soutient-il que tous ces partis sont du clivage politique Gaude et sont tous bien structurés en commune VI du district de Bamako. M. TOURE a rappelé qu’après une série de pourparlers, une convention d’alliance électorale a été signée entre ces trois partis politiques le 10 février dernier.

« Cette liste est composée d’hommes et de femmes qui se sont bien impliqués dans la vie sociale de leurs quartiers et de leur commune. Cela bien avant même de nourrir l’ambition de briquer l’hémicycle », a témoigné le directeur de campagne, Mahamane Mahalmadane Touré.

Il a, par ailleurs, indiqué qu’il est temps de remettre les députés dans leur rôle conformément au contrat qui les lie au peuple. Pour M. Touré, sur les 23 listes en compétition en commune VI, l’alliance RPM-ADEMA-PS est celle qui représente toutes les couches de la société (femmes, vieux et jeunes).

Selon lui, ces candidats sont des hommes et femmes intègres qui ont toujours été en contact permanent avec la société et ont pris l’engagement de demeurer ainsi. En revanche, dira-t-il, les électeurs ont le devoir de choisir cette liste représentative.

Une fois élus à l’Assemblée nationale, les candidats de la liste RPM-Adema-PS s’engagent à élaborer et voter des bonnes et justes lois, dans l’intérêt de la population malienne ; contrôler l’action gouvernementale en application du principe de la séparation des pouvoirs ; accompagner l’action gouvernementale pour que les promesses du président de la République soient tenues ; restituer régulièrement aux citoyens de la commune VI les activités menées au sein de l’hémicycle ; être à l’écoute des citoyens, trouver des solutions à leurs problèmes en tant que représentant du peuple ; défendre les dossiers relatifs aux projets de développement économique, social et culturel de leur circonscription ; être la voix des femmes et des jeunes à l’Assemblée nationale ; créer et animer la maison de député en commune VI.

Les candidats ont saisi l’occasion pour lancer un appel aux électeurs à aller retirer leurs cartes d’électeurs en vue d’assurer à leur liste une victoire éclatante dès le premier tour des élections législatives, le 29 mars.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *