Search
lundi 19 avril 2021
  • :
  • :

Amadou Haya Sanogo: ‘‘je suis Général 4 étoiles, fils du Mali sans reproche, je fais ce que je veux’’

Amadou Aya à Ségou :
«Nous avons des magistrats qui disent le droit»
Dans l’après-midi de ce 27 mars 2021, à Ségou, lors d’une cérémonie d’accueil organisée par les clubs de soutien Amadou Aya SANOGO, que le Général 4 étoile invitait ses frères d’armes à la cohésion. Cette tribune a été une occasion pour lui de remercier toutes les populations de Ségou pour leur soutien pendant ces longues années de détention. Aussi, il a invité tout le peuple malien à faire de la reconstruction de l’Armée malienne une impérieuse nécessité. Nous vous livrons son intervention.

«Je salue et remercie ici nos avocats. On avait toujours pensé que l’avocat n’est motivé que par l’argent, mais je me rends compte qu’on se trompait. L’avocat agit d’abord par conviction avant de s’attendre à des retombées. C’est ce que Me Tiessolo et ses confrères nous ont montré.
La deuxième chose que je veux dire ici, c’est que nous devons faire confiance à la justice. Nous avons des magistrats qui disent le droit. Je suis là parmi vous aujourd’hui après avoir été torturé, vilipendé.
Malgré la méchanceté, la calomnie, je suis là pour vous dire merci. Sur cette tribune, debout devant les populations de Ségou, je pardonne à tout le monde. Déjà que mes ennemis ne sont pas parvenus à leur fin, je remets mon sort entre les mains de Dieu. J’invite tous mes partisans à pardonner, à être tolérants.
Je suis un militaire, mon métier, c’est les armes. Autrefois, il n’y avait pas de division au sein de notre armée. C’est aujourd’hui qu’on parle de Bérets rouges et de Bérets verts au sein de l’Armée. J’ai 33 ans de carrière dans l’armée. De ce fait, j’en sais beaucoup et personne ne peut venir me raconter l’Armée. Tombouctou, Goundam, Léré, Kidal, j’ai passé 13 ans de ma carrière dans ces zones.
J’ai été de tous les combats de l’Armée malienne, j’ai même été médaillé (…).
J’invite les gens à la retenue pour éviter le péril. J’invite tout le monde à protéger l’Armée, sans cela, il n’y a pas de salut.
J’invite tous les Maliens à mettre de côté nos divisions et à soutenir l’Armée. Je ne vous demande pas d’aider le général, je ne vous demande pas d’aider Bah N’DAW, ni personne d’autre, je vous invite à soutenir l’institution militaire. Je mets dans ce cadre toutes les forces de défense et de sécurité du Mali. On a tous intérêt à cela.
Avant de terminer, je rends hommage à nos parents. Les médecins disent que l’entourage malade infecté est affecté. Pendant que j’étais infecté, vous, vous étiez affectés.
Je n’ai pas de mots pour remercier Ségou. Ce que je vois ici n’est pas le fait de l’argent. Je suis sûr que si on avait lancé une invitation à venir prendre l’argent, certains ici n’allaient pas honorer cette invitation. Mais, vous êtes venus par amour et la dignité, cela me suffit.
En tenant ce discours, je suis sûr que demain matin, les gens vont y aller de toutes les interprétations. Certains vont dire qu’il a déjà lancé sa campagne. Mais cela ne me dit rien, je suis un adulte, je suis Général 4 étoiles, fils du Mali sans reproche, je fais ce que je veux !
Cela n’est pas à l’ordre du jour. Je suis venu aujourd’hui remercier mes parents et je vais le faire ailleurs, car beaucoup me demandent cela, et c’est normal.

Transcription faite par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *