Ambassade du Mali Cuba: notre confrère Moussa Sy nommé censeiller culturel

5

La bonne nouvelle est tombée, avant-hier mercredi, à l’issue du Conseil des ministres. Moussa Soro SY, jusqu’alors chef de Cabinet du Président du Conseil, économique, social et culturel (CESC), a été nommé Conseiller culturel de notre pays à la Havane, à Cuba. Cette nomination est la récompense d’un homme à la conscience professionnelle exceptionnelle et aux qualités humaines jamais démenties.

Au-delà de la personne de Moussa SY, cette nomination est un honneur fait à l’ensemble de la presse malienne. Nul ne doute que le challenge sera relevé, en raison de l’expérience de cet homme pétri d’une grande compétence. Aussi, son sens élevé des relations humaines, sa courtoisie, sa loyauté et sa franchise dans la collaboration avec ses chefs hiérarchiques seront des atouts majeurs.
Natif de la Commune urbaine de Koniakary, dans le cercle de Kayes, Moussa SY dit Soro, est un enseignant de formation, devenu journaliste et administrateur.
Il a effectué ses études primaires à Koniakary et les études secondaires à Ségala, Kayes et au lycée de Badalabougou.
Après l’obtention de son Baccalauréat, Moussa SY intègre l’École normale supérieure (ENSUP). Il effectuera d’autres études supérieures à Moscou, à l’Institut de langue et de littérature russe, Pouchkine. Assoiffé de savoir, Moussa SY a également fait des études supérieures à l’Institut des Sciences Politiques, Relations Internationales (ISPRIC).
Le riche parcours du nouveau Conseiller culturel est émaillé de nombreux Diplômes, Attestations et Certificats : Maîtrise en langue et littérature russes, obtenue en 1984 (École Normale Supérieure de Bamako) ; Maîtrise en Communication-Journalisme obtenue en 2006 ; Certificat de Techniques de communication radiophonique ; Attestation sur la Rédaction de Rapports sur les Instruments Juridiques Internationaux ; Attestation de collaborateur extérieur de Radio-Moscou internationale et de l’ORTM ; Certificat en Méthodologie de l’Enseignement des langues étrangères.
Il faut rappeler que Moussa SY est arrivé au Conseil Economique, Social et Culturel (CESC) en 1995. Ce qui lui fait 21 ans de bons et loyaux services du CESC. Il a été successivement Attaché de presse auprès du Président du CESC, Conseiller en Communication, et Chef de Cabinet du Président du CESC, depuis 2009.
Sorti de l’École Normale Supérieure de Bamako, DER de russe en 1984, Moussa SY a enseigné durant 10 ans au Lycée Badala la langue et la littérature russe et Éducation Civique et Morale (ECM).
Puis, il a été affecté au Commissariat au Tourisme où il fut Chef de la Section Agréments touristiques à l’Office Malien du Tourisme et de l’Hôtellerie (OMATHO) de 1993 à 1995. En juin 1995, il est mis à la disposition du CESC où il participe à presque toutes les missions d’élaborations du Recueil des attentes, des besoins et des problèmes de la société civile.
Homme discret et serviable, Moussa SY a été le collaborateur direct de tous les présidents qui se sont succédé (Amadou Aly NIANGADO, Moussa Balla COULIBALY, Jeamille BITTAR et de Dr Boulkassoum HAÏDARA).
Dans la presse nationale, Moussa SY a été Fondateur et Rédacteur en Chef de la Revue du Conseil Économique, Social et Culturel (2000-2010). Il est membre fondateur du Journal satirique malien « La Griffe » ; membre du Comité de rédaction du Journal des écrivains maliens « KALIMU », du journal « La Relance » ; membre du Comité National de l’Égal Accès aux Médias d’État.
Moussa SY qui affiche une éternelle jeunesse a effectué plusieurs voyages d’études à l’étranger. On peut citer celles faites au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) de France ; à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAC) du Bénin ; au Conseil National de la Communication (CNC) du Gabon ; Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) du Sénégal.
La Rédaction du Journal ‘’Info-Matin’’ souhaite bon vent à Moussa SY avec qui elle a entretenu des relations amicales et fraternelles.

Par Bertin DAKOUO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *