Ambassade Royaume du Maroc à Bamako

L’ambassade du Royaume du Maroc à Bamako a organisé avec l’appui-conseil de la Fondation Balanzan pour la gouvernance et la stabilité, une journée de réflexion sur les enjeux du retour du Maroc au sein de l’Union Africaine.
Cette journée de réflexion est organisée dans le cadre du Centenaire du Président Modibo KEÏTA qui noua avec feu le Roi Mohamed V une profonde amitié et de fructueuses relations de coopération aussi bien sur le plan bilatéral que sur le chantier de l’intégration africaine. Ensemble, convaincus qu’ils étaient de l’importance d’une solidarité plus active entre les peuples africains, ils prirent l’initiative d’organiser en 1961 l’historique Conférence de Casablanca dont chacun connait l’impact sur la création en 1963 de l’Organisation de l’Unité Africaine, aujourd’hui, Union Africaine.

Il nous parait important de rendre hommage à feu Le Roi Mohamed V et feu Modibo KEÏTA, ces deux leaders panafricains qui étaient avec d’autres à l’instar de Kwamé NKRUMAH, Nasser, Sékou TOURE, les premiers précurseurs de l’intégration de notre continent.

De nos jours, cet esprit anime le Maroc et le Mali qui sont engagés dans une dynamique de partenariat mutuellement bénéfique à la faveur notamment des rencontres entamées en 2013 entre Sa Majesté Le Roi Mohamed VI et le Président Ibrahim Boubacar KEÏTA. Les relations bilatérales sont fondées sur le socle des liens multiséculaires et l’héritage légué par nos illustres Pionniers de l’indépendance.
Sur le plan continental, en dépit des péripéties qui ont émaillé la marche unioniste et les évènements qui ont suivi, le Royaume reste attaché à l’idéal d’intégration africaine.
C’est ainsi que trente-deux ans après son retrait de l’OUA dans les circonstances qu’il n’est pas opportun de rappeler ici, et dans un message adressé au 27ème Sommet de l’Union Africaine à Kigali, Sa Majesté Le Roi Mohamed VI a fait part de la volonté du Maroc de rependre «sa place naturelle» au sein de l’organisation continentale.

Pour les observateurs avertis des relations internationales, la place de choix qu’occupe le Maroc au sein de la communauté internationale, en particulier en Afrique, ne peut plus s’accommoder de l’absence du Royaume au sein de l’Union Africaine dans la mesure où le Continent a plus que jamais besoin de la synergie de tous ses fils pour faire face aux défis de l’intégration et de la compétitivité mondiale, mais aussi, bénéficier des dividendes de la paix.

Cette normalisation permettra à l’Union Africaine d’être davantage représentative de toute l’Afrique afin qu’elle soit en mesure de coordonner et d’adopter des positions communes et davantage inclusive sur les questions multilatérales, notamment au sein de l’Organisation des Nations Unies et des autres organisations internationales.

Aussi, la Journée de réflexion, en plus de plaider pour le retour de ce partenaire stratégique au sein de l’Union Africaine, a-t-elle pour objectifs de cerner tous les contours et les implications de ce processus, à sensibiliser sur son opportunité et à l’accompagner.
Participeront aux travaux de cette Journée des officiels représentant les institution de la République du Mali, des personnalités et des représentants des partis politiques et des principales organisations de la société civile, des Parlementaires et Conseillers nationaux, des représentants des médias, des experts consultants Maliens, Marocains, et Africains ainsi que des anciens Ambassadeurs du Mali au Maroc et des représentants du corps diplomatique accrédité au Mali.

Le programme de la Journée comporte :
– Une cérémonie d’ouverture : Témoignages et discours
– Une séance inaugurale : adresse du Président Dionconda TRAORE sur le panafricanisme.
– Panel n°1 : Le rôle du Maroc et du Mali dans la genèse de l’intégration africaine.
– Panel n°2 : Le Maroc au sein de l’Organisation de l’Unité Africaine(OUA).
– Panel n°3 : Le Maroc et l’avènement de l’Union Africaine.
-Panel n°4 : Les enjeux, les défis et les procédures du retour du Maroc au sein de l’Union Africaine.
– Séance de synthèse : adoption du rapport et des recommandations.
La Journée de Réflexion aura lieu le samedi 03 décembre 2016 à l’Hôtel Radisson Blu de 8H30 à 17h 00. La participation se fait sur invitation.

Bamako le 26 novembre 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *