Search
mercredi 14 avril 2021
  • :
  • :

ANASER: plus de 95% de taux de réalisation en 2020 !

L’Agence nationale de la sécurité routière (ANASER) a tenu la 20ème session ordinaire de son conseil d’administration, ce mercredi 24 février 2021, dans ses locaux à l’ACI 2000. La cérémonie d’ouverture était présidée par Ibrahima DIARRA, président du conseil d’administration, qui avait à ses côtés, DOUMBIA Diadji SACKO, directrice générale de l’ANASER, ainsi que des administrateurs.

Les points inscrits à l’ordre du jour portaient sur le rapport d’activités de l’année 2020, l’état d’exécution des recommandations de la 19ème session du conseil d’administration, le projet de programme d’activités de l’ANASER au titre de l’année 2021, l’examen de l’état d’exécution du budget 2020 à la date du 30 novembre ainsi que le projet de budget de l’année 2021.
Dans son discours d’ouverture, Ibrahima DIARRA, président du conseil d’administration a informé que l’année 2020 avait été singulièrement éprouvante à cause de la pandémie à coronavirus ainsi que des problèmes sécuritaires récurrents qui ont négativement impacté la liberté de circulation des populations.
Ensuite, le PCA DIARRA a fait savoir que sur les 48 activités programmées de l’année dernière, 22 avaient été totalement exécutées, 10 partiellement et 16 activités non exécutées. Il a affirmé que plusieurs activités réalisées avaient été exécutées à un taux de supérieur à 100%.
Concernant les campagnes de sensibilisation et de formation, Ibrahima DIARRA a montré que l’ANASER s’est appesantie sur la jeunesse, à travers les collèges, les lycées, les universités et les associations de jeunes. Aussi, il a soutenu que la jeunesse était au centre des contrôles routiers avec les porteurs d’uniforme, l’année dernière. Le PCA a rappelé que les infractions ciblées étaient le contrôle du taux d’alcoolémie, le non port du casque, l’excès de vitesse, le téléphone au volant ou au guidon et le non port de la ceinture de sécurité en interurbain.
Evoquant les recettes et dépenses de l’année 2021, Ibrahima DIARRA a informé que le budget prévisionnel 2021 en recettes et en dépenses était estimé à la somme de deux milliards deux cent soixante-dix mille six cent soixante-quinze mille francs CFA (2 270 675 000 F CFA).

Dans son intervention, Doumbia Diadji SACKO, directrice générale a signalé que16 activités programmées n’avaient pas pu être réalisées l’année dernière, à cause des contraintes, avant d’ajouter que son agence a réalisé 14 activités.
S’agissant de l’exécution du budget 2020, Diadji SACKO a informé que l’ANASER a pu réaliser au cours de l’année 2020, un budget en recettes et en dépenses d’un milliards six-cent cinquante-cinq millions soit une réalisation de plus de 95%, sur le budget 2020 de 1 milliards 755 millions. Elle a reconnu que cet exploit était le fruit des efforts consentis par le gouvernement de Transition à travers son département en charge des Transports et des infrastructures et ses partenaires. La directrice de l’ANASER a félicité également l’ensemble de son personnel pour ce résultat satisfaisant dû à l’engagement de tout un chacun.
Selon DOUMBIA Diadji SACKO, l’Agence nationale de sécurité routière commencera cette année 2021 les grandes activités inachevées de 2020.

Par SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *