Année universitaire 2016-2017: plus de 200 bourses disponibles vers les pays du Maghreb

9

Comme les années précédentes, les gouvernements algérien, marocain et tunisien accordent des bourses d’études à notre pays, en faveur des nouveaux bacheliers de l’année scolaire écoulée. Pour l’année universitaire 2016-2017, c’est plus de 200 bourses qui sont disponibles en direction de ces pays, en plus d’autres places dans leurs universités.

C’est l’Algérie qui propose le plus grand nombre de places pour nos bacheliers avec 124 bourses d’études, cette année.
Quant au Maroc, il offre 100 bourses et la Tunisie 11 en plus de 21 inscriptions (Places académiques) dans des universités de ce pays.
« Le gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire a accordé au gouvernement du Mali 124 Bourses d’études universitaires pour les bacheliers et d’autres bourses dans les domaines de la transmission (une bourse pour la formation d’inspecteur technique des transmissions et une autre pour la formation de l’assistant technique de transmission) ; du tourisme, la seconde pour la formation d’un technicien supérieur dans les métiers du tourisme, de l’hôtellerie et du thermalisme, au titre de l’année universitaire 2016-2017 », indique le communiqué du ministère de l’Enseignement supérieur.
Peuvent faire acte de candidature, les bacheliers réguliers maliens de la session de juin 2016, âgés de vingt-trois ans au plus et ayant au moins mention assez-bien. Les bourses, selon les termes du communiqué, se répartissent entre les séries : TSE : cinquante-neuf bourses ; TSExp : cinquante-cinq bourses ; TSEco-STG : huit bourses et TSS : deux bourses.
Le gouvernement du Royaume chérifien du Maroc a, quant à lui, accordé à notre pays, cent bourses d’études universitaires au titre de l’année universitaire 2016-2017. Peuvent faire acte de candidature, les bacheliers maliens de la session de 2016, âgés de vingt-trois ans au plus, et ayant au moins la mention assez bien. Les bourses se répartissent entre les séries : TSE (trente-cinq bourses) ; TSExp (25 bourses) ; STI (GC, GM, GEN, GELN ; GM) : quinze bourses ; TSEco, STG (CO, GCO) ; quinze bourses ; TLL, TAL : cinq bourses ; TSS (cinq bourses).
De son côté, le Gouvernement de la République de Tunisie a accordé au gouvernement de la République du Mali onze bourses d’études universitaires, au titre de l’année universitaire 2016-2017, dans les domaines de formation : cycle préparatoire scientifique ; cycle préparatoire technique ; licence fondamentale en économie, en informatiques de gestion et en informatiques. Les bacheliers réguliers de la session de 2016, âgés de vingt-trois ans au plus, et ayant au moins la mention bien, peuvent faire acte de candidature. Les bourses se répartissent entre les séries TSE : deux bourses ; STI : deux bourses ; TSEco : quatre bourses et STG : trois bourses.
Pour les bacheliers, les dossiers de candidature doivent comprendre les pièces suivantes : une demande manuscrite timbrée à 200 francs CFA adressée au directeur général de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique comprenant : trois copies de l’extrait d’acte de naissance ; trois copies authentifiées et certifiées conformes de l’attestation du baccalauréat ; trois copies dont l’original du certificat de nationalité ; trois copies dont l’original du casier judiciaire ; huit photos d’identité récentes ; une lettre d’engagement signée par l’étudiant exprimant son intérêt à faire des études en Algérie.
Pour la formation d’inspecteur technique spécialisé des transmissions, peuvent faire acte de candidature, les titulaires du diplôme d’ingénieur ou équivalent dans les filières : transmission, électronique, informatique, maintenance et sécurité informatique, système et technologie de l’information et de la communication.
Pour la formation d’assistant technique spécialisé des transmissions, les personnes sollicitées sont des titulaires du diplôme de baccalauréat plus deux années d’études dans les filières : technologie de transmission, électronique, électrotechnique informatique.
À côté de ces offres, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique informe les bacheliers de la session de juin 2016, de l’ouverture d’un concours aux bourses d’excellence (15 bourses). Pour faire acte de candidature, les bacheliers des séries TSE, TSEsp, STI, TSEco et STG qui remplissent les conditions : avoir une mention très bien ou bien, selon les listes officielles d’admission au baccalauréat malien ; avoir une moyenne annuelle de 14 ou plus en 10e, 11e et terminale et être de nationalité malienne. Les dossiers de candidature dûment constitués doivent être déposés à la direction nationale de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique au plus tard le samedi 13 août 2016 à 16 heures.

PAR SIDI DAO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *