Search
mardi 21 novembre 2017
  • :
  • :

Anniversaire du parti APM-Maliko: comment vulgariser la vision PNP

Dans le cadre de la célébration de son premier anniversaire, le parti Alliance pour le Mali (APM-Maliko) a animé, vendredi dernier, une conférence de presse, à la Maison de la presse. La conférence était principalement animée par le président du directoire, Modibo KADJOKE, entouré de ses vice-présidents, dont le Dr Akory Ag IKNANE.

Les points abordés au cours de cette rencontre avec la presse ont porté sur les motifs de la création du parti APM, ses spécificités (vision politique, gouvernance rénovée et dynamique), le bilan d’activités d’un an et les perspectives….
«La vision politique de l’APM-Maliko se résume par 3 lettres à savoir le PNP, par tous, nous pouvons. Cette vision a pour objectif d’amener notre peuple à prendre conscience de ses forces et faiblesses, de s’accepter, d’accepter son histoire, d’avoir confiance en lui-même, de compter sur lui-même pour faire face à son destin, pour affronter son destin, pour prendre en charge son destin. Notre peuple apparait de plus en plus comme n’ayant rien entrepris dans l’histoire : n’ayant donc aucune place sur ce marché universel du donné et du recevoir’’, a regretté le conférencier, l’ancien ministre Modibo KADJOKE.
Selon lui, le PNP est surtout bâti autour de dix axes majeurs: reconnaître le mérite et le magnifier; promouvoir la culture de l’excellence; faire recours au savoir local; reconnaître notre responsabilité dans la conduite de notre destin; accepter notre histoire; accorder la priorité à l’intégration des langues nationales comme outil de travail; protéger et promouvoir nos valeurs sociales ; savoir qu’Etat est une continuité et se construit par le travail des différentes générations ; défendre les principes de démocraties en toutes circonstances et tous lieux et combattre la corruption. Après un an d’existence, le parti est présent dans toutes les régions et dans le district de Bamako.
Aujourd’hui, il compte 798 conseillers, 49 maires, avec ses 718 comités et 49 sous-sections. Aussi, les rentrées politiques du parti ont été faites en commune VI du district de Bamako, à Kadiolo, Bougouni, Bla, Koutiala, Dioro, Kati, Dioïla, Massigui. Au cours de l’année écoulée, le parti des rencontres politiques avec les FARE, la CNAS, le RPM, l’Adema, le MPR, la CODEM, la SADI…L’APM a participé aux élections partielles de Yorosso du 2 novembre 2014 et s’est placée 7è sur 12 partis en compétition.
Quelques difficultés rencontrées, a énuméré le président KADJOKE, sont la mise en place du parti à Koulikoro, Kayes et Tombouctou et surtout l’acquisition de sièges à Kati, Gao et Kidal. Poursuivre son implantation à travers le pays et obtenir au moins 600 conseillers municipaux et des conseillers régionaux aux communales et régionales à venir, telle est l’ambition de l’APM. Membre de la Convention des partis politiques de la majorité présidentielle (CMP) l’APM entend jouer pliement sa participation dans l’intérêt du peuple malien et dans le respect de ses valeurs bâties autour du PNP.
Selon Modibo KADJOKE, pour les élections communales de 2015, APM Maliko s’est fixé comme objectifs 600 conseillers municipaux, présent dans 250 communes, ainsi dans les 49 cercles du Mali et les 6 Communes du District de Bamako.
Pour le président du directoire, le secret de leur jeune, et non «petit parti», par la qualité et l’expérience de ses leaders, réside dans le dire vrai de ses responsables et militants. Lesquels ont pu intégrer, à travers la devise du parti «Par nous, nous pouvons» (PNP) qui signifie qu’il faut tout d’abord compter sur ses propres forces, avant de solliciter le soutien de l’autre, la dimension sociale et humaine à la politique.
Notons que la semaine du parti Alliance pour le Mali (APM Maliko) qui a démarré, le mardi dernier, par la présentation de vœux des militants au directoire, s’est poursuivi le jeudi par la Journée de la jeunesse APM; et le vendredi, par la journée des femmes. Ces journées qui ont continué jusqu’au lendemain samedi, ont été marquées par des visites aux domiciles des différents responsables, militant (es) et sympathisants (es) du parti, à travers toute la ville de Bamako.
La semaine a vu également le lancement du site web du parti et la reconnaissance du mérite.
Le parti APM Maliko est dirigé par un directoire tournant comprenant 4 présidents: Yaya HAIDARA, Adama KANE, le Dr Alkory Ag IKNANE et Modibo KADJOKE.
La devise du parti «Par nous, nous pouvons» (PNP) signifie qu’il faut tout d’abord compter sur ses propres forces, avant de solliciter le soutien de l’autre.
Le choix du logo du parti qui est un «Cerf» dans un cercle d’orange, symbole de la richesse (or) du Mali.
Aussi, le cerf est un animal pratiquement connu de tous les Maliens. Pour preuve, pratiquement toutes les communautés présentes ont donné le nom de cet animal dans leur langue. Ainsi, il leur serait facile de l’identifier dans les bureaux de vote lors des élections.
Mieux, le choix de cet animal s’explique aussi par le fait chaque année, il pousse une nouvelle corne. Ce qui veut dire que chaque année, il s’attend à de nouveaux défis ou de nouvelles difficultés qu’il surmonte.
Le parti APM Maliko nourrit de légitimes ambitions pour les prochaines élections communales et régionales.
Par Sékou CAMARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *