Search
lundi 30 novembre 2020
  • :
  • :

Application du règlement N° 14 de l’UEMOA: le Mali met le cap sur le mois de juillet

Dans le cadre de la mise en œuvre progressive du règlement n° 14/2005/CM/UEMOA relatif à l’harmonisation des normes et des procédures du contrôle du gabarit, du poids, et de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transport de marchandises dans les États membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), différents syndicats de transport et les responsables du Bureau du Conseil malien des transporteurs routiers (CMTR) étaient réunis, ce 15 janvier, autour de M. Youssouf TRAORE, Président de la faitière. L’objectif de la rencontre était de prendre les dispositions pour être au rendez-vous du 1er juillet 2020.

Youssouf Bani TRAORE a expliqué que la rencontre d’hier était une réunion de sensibilisation des transporteurs sur l’échéance de cette mesure qui risque d’intervenir à l’issue de la prochaine rencontre des ministres des Transports, à Dakar, en juillet prochain. Donc, il s’agit pour les transporteurs maliens de se mettre à l’affût pour ne pas être surpris par le délai. Déjà, le CMTR a fixé des tarifs de transport de marchandises qui leur permettent de supporter la mesure. Il faut sensibiliser les uns et les autres pour adhérer à ces nouvelles mesures d’ici l’échéance.

« Nous allons mettre une commission restreinte en place qui se chargera de faire ce travail de sensibilisation, à travers tout le pays », nous a confié Youssouf TRAORE après la réunion.

« La tolérance de l’application de la mesure était de 20 %. Cela a été ramené à 15 % après la rencontre des ministres des Transports, en septembre dernier. Nous pensons que la rencontre de juillet prochain des ministres des Transports de l’UEMOA marquera définitivement la mise en vigueur pleine de la mesure. C’est-à-dire que la charge normale recommandée par le règlement 14 sera appliquée et cela est un manque à gagner pour le secteur des transporteurs. Déjà, les transporteurs sont en train de dire que le transport n’est pas rentable. Donc, si nous ne réajustons pas les prix, je pense que le travail ne pourra pas se faire », a-t-il confié.

Selon le Président du CMTR, depuis l’année dernière, la faitière a travaillé sur des tarifs qu’il faut appliquer.

« Nous voudrions donner ces informations aux transporteurs pour que nous soyons prêts avant le jour J », a-t-il conclu.

Pour rappel, l’objectif principal du Règlement 14 est de préserver les infrastructures routières et de contribuer à la durabilité des investissements réalisés. Malheureusement, 15 ans après son adoption, en 2005, son application effective dans les pays membres pose problème. Mais, tout de même, des réunions ministérielles et plusieurs rencontres d’experts sectoriels, plusieurs études, on peut dire que l’application dudit Règlement, enregistre des résultats encourageants et prometteurs.

Le règlement s’applique à tout Ensemble de véhicules liés constituant ensemble une unité de trafic ; Remorque : tout véhicule routier sans moteur et équipé d’un essieu avant, orientable, destiné à être attelé à un véhicule à moteur, et qui, de par sa construction et son aménagement, est destiné au transport de marchandises ; Semi-remorque : tout véhicule routier sans moteur qui est destiné à être attelé à un véhicule à moteur de manière telle que sa partie avant repose sur le véhicule à moteur et qu’une partie substantielle de son poids et du poids de son chargement soit supportée par ledit véhicule, et qui, de par sa construction et son aménagement, est destiné au transport de marchandises. Ce véhicule remorqué n’est pas équipé d’essieu avant ; Tracteur routier : véhicule à moteur non porteur servant uniquement à tracter une semi-remorque…

Par Sidi DAO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *