Search
jeudi 16 août 2018
  • :
  • :

Appopriation de l’accord de paix: 100 jeunes de la région du Ségou se forment

Ségou, la Cité des Balanzans, a abrité il y a quelque temps, un atelier de formation des formateurs sur l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger et sur la résolution 2250 du Conseil de sécurité de l’ONU.

La session de formation était organisée par le Conseil national de la jeunesse (CNJ) en collaboration avec le ministère de la Jeunesse et de la construction citoyenne avec l’appui de l’ONG ACCORD. La rencontre s’inscrivait dans le cadre d’un projet en faveur des jeunes dans un contexte promotionnel des initiatives de développement socioculturel et entrepreneuriale. C’est dans ce cadre que l’ONG ACCORD en partenariat avec le Conseil national de la jeunesse a bénéficié du fond PBF (Fund Building for Peace) des Nations Unies à hauteur de 800.000 Dollars US à travers le Projet ‘’Jeunesse ALAFIA’’ dont l’objectif est de sensibiliser les jeunes sur le contenu de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale, sa mise en œuvre, ainsi que la Résolution 2250 du Conseil de Sécurité des Nations Unies.
Une centaine de jeunes venus de toute la région de Ségou a pris part à cette rencontre de 2 jours qui vise à renfoncer les capacités des participants dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord mais aussi les informer sur l’impact de la résolution de l’accord dans le cadre de la mise en application.
Ces 100 jeunes ségoviens sont formés dans l’optique de faciliter la compréhension et l’adhésion effective des populations de proximité au processus de paix et de réconciliation au Mali.
A travers cet appui, les Nations Unies accordent beaucoup d’importance à l’exécution de ce projet qui a pour finalité la consolidation de la paix au Mali. Mais il s’agit aussi d’insuffler une grande dynamique au processus de paix et de réconciliation dans lequel l’Etat malien s’investit depuis l’éclatement de la crise du nord en 2012.
Cette rencontre a été suivie il y a quelques jours d’un atelier de formation des formateurs à Koulikoro au cours duquel il a été formé au total 30 assistants formateurs qui seront aux côtés des formateurs afin de faciliter la sensibilisation des jeunes sur l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale et la Résolution 2250 du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Par Mohamed D. DIAWARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *