Search
samedi 8 mai 2021
  • :
  • :

Assassinat du Dr Kamabinou William: la marche funèbre des médecins empêchée hier !

Une semaine après l’assassinat du chirurgien et Pasteur, le Dr Kamabinou WILLIAM ATCHESSI, à son domicile, à Boulkassoumbougou, les médecins, les sages-femmes et les infirmiers ont été empêchés, hier jeudi 29 avril, par la Police de rendre hommage à leur confrère assassiné, à travers une marche funèbre.

L’objectif de cette sortie, selon les organisateurs, était de rendre un hommage au personnel de santé assassiné, dont le dernier cas date du 22 avril dernier, à Boulkassoumbougou, en commune I du district de Bamako.
Comme prévu, l’itinéraire de la marche était du Centre de santé de Référence de Korofina (CSRF) à la mairie de la commune I.
Selon nos sources, une correspondance avait été adressée au gouverneur du district pour l’autorisation par rapport à l’organisation de cette marche funèbre et silencieuse des médecins du Mali. Les mêmes sources nous ont précisé que la lettre est restée sans suite favorable.
Malgré la non-autorisation de la manifestation par le chef de l’exécutif du district, les médecins s’étaient regroupés, hier matin, pour la tenue de marche.
Cependant, si dans un premier temps un groupe de Policiers était sur place pour sécuriser les manifestants, au début de la marche une autre équipe est intervenue pour l’empêcher avant l’arrivée des manifestants à la devanture de la mairie de la commune I.
Par contre, les médecins, étant dans la dynamique de rendre hommage à leurs confrères victimes d’assassinats ciblés, ont évité tout bras de fer avec les forces de l’ordre. Tout bonnement, les organisateurs ont suspendu la manifestation en demandant à leurs camarades de se retirer.
Après avoir suspendu la marche, une délégation des professionnels de la santé composée de la représentante du Consul du Bénin au Mali, des présidents des ordres de médecins, de sages-femmes et des infirmiers, a été reçue par le maire de la Commune I, Oumar TOGO.
Rappelons que la victime, le Dr Kamabinou WILLIAM ATCHESSI était de nationalité béninoise. D’où la participation du représentant du Consulat à la marche.
Le jeudi 22 avril, aux environs de 3 heures, des bandits armés ont attaqué le domicile du Dr Kamabinou WILLIAM ATCHESSI, au quartier Boulkassoumbougou Kouloubleni, en commune I. Ils ont tiré sur lui à balles réelles. Des sources ont affirmé qu’il a succombé des suites de ses blessures avant son arrivée au CHU Gabriel TOURE.

Par SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *