Assemblée: ADP-Maliba s’offre le parti Sadi

16

Ça y est, l’ADP-Maliba, qui excelle dans le débauchage des députés de tous les bords à l’Assemblée nationale, depuis quelques temps semble accomplir sa mission. L’ADP-Maliba et le parti Sadi (Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance) du Dr oumar MARIKO vont constituer leur groupe parlementaire à l’Assemblée nationale. C’est du moins, la clause à laquelle sont parvenus les responsables de deux formations politiques après de longs moments de discussions au siège de l’DP-Maliba. Ainsi, avec les 5 députés du parti Sadi, ce nouveau groupe parlementaire sera constitué de 14 députés en attendant que le 15e député ne se manifeste.

Le 5e groupe parlementaire de l’Assemblée nationale composé des députés de l’ADP-Maliba et du Sadi est créé. C’était à l’issue d’une rencontre tenue, le mercredi dernier, au siège de l’ADP-Mali, coprésidée par les responsables les deux formations politiques, en occurrence le président de l’ADP-Maliba, Amadou THIAM, et le président du parti Sadi, Oumar MARIKO. Y ont également pris part aux discussions, les députés des deux formations politiques.
Entre les responsables politiques de ces deux partis politiques, au cours de cette rencontre, il a été question de divers sujets intéressants la vie de la nation, selon des sources de cette rencontre, avant qu’ils ne prennent la décision commune de cheminer ensemble à l’Assemblée nationale par la constitution d’un groupe parlementaire.
Tel était l’objectif ultime du parti ADP-Maliba après sa démission fracassante de la majorité parlementaire avec ses 4 députés et qui voulait à tout prix atteindre ce résultat. Mais comment est-il parvenu à ce résultat? Dans plusieurs états-majors politiques, l’on murmure l’achat de conscience de nos honorables députés qui ont troqué la confiance du peuple contre l’argent du promoteur de Wassoulou’or, non moins parrain de l’ADP-Maliba.
En plus des 4 députés RPM et du député de l’URD, ce parti du richissime homme d’affaires malien est également parvenu à s’offrir l’accord ses 5 députés du parti SADI pour constituer leur groupe parlementaire. Voulant briser le tabou de son isolement à tout prix, à Bagadadji, l’ADP-Maliba réalise ainsi l’un de ses plus grands rêves politiques à l’Assemblée nationale.
En annonçant ses couleurs, ce nouveau groupe parlementaire va inscrire ses actions dans celle de l’opposition, nous indique-t-on. Mais précise-t-on, pas celle du radicalisme des Soumaila CISSE et alliés comme l’ont expliqué certains de ses membres.
«Nous venons d’élaborer une déclaration de politique générale pour une opposition parlementaire avec ADP-Maliba, nous sommes 15 députés. Nous nous démarquons de l’opposition incarnée par Soumaila Cissé et autres. Nous attendons d’autres arrivées», a déclaré Oumar MARIKO, président du parti Sadi.
Rien d’étonnant, cette décision eu égard le prétexte avancé par le président de l’ADP-Maliba, Amadou THIAM, pour justifier leur départ de la majorité parlementaire.
Ce nouveau groupe à l’Assemblée nationale du Mali est composé de 14 Députés, dont 9 de l’ADP-Maliba et 5 du parti Sadi. Il représente la 4e force politique du pays et est présidée par le Dr Souleymane Seydou OUATTARA, député élu à Kadiolo. Aussi, avec ce groupe, le nombre de groupe parlementaire à l’Assemblée nationale pour la mandature en cours est porté à cinq.
Selon les textes en vigueur, la déclaration politique, l’intention de création du groupe et la liste d’émargement devraient être en principe déposés à l’Assemblée nationale depuis hier jeudi. 


Par Sikou BAH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *