Search
lundi 18 décembre 2017
  • :
  • :

Assemblée générale de l’UCESA: Boulkassoum Haidara élu président

Notre pays a abrité, hier mardi, les travaux de l’Assemblée générale de l’Union des Conseils économiques et sociaux et Institutions Similaires d’Afrique (UCESA) qui a pris fin par la mise en place d’un nouveau bureau dont la présidence a été confiée au Patron du Conseil économique, social et culturel du Mali (CESC), le Dr Boulkassoum Haidara, pour mandat de deux ans.

L’événement s’est tenu à l’Hôtel Salam de Bamako sous le haut patronage du Président de la république, Ibrahim Boubacar Keita.
Véritable outil d’intégration et de promotion du dialogue social, l’Union des Conseils économiques et sociaux et Institutions Similaires d’Afrique (UCESA), a vu le jour en 2001. Elle regroupe les Conseils économiques et sociaux d’Algérie, du Bénin, du Burkina Faso, du Burundi, du Cameroun, du Congo, de la Côte d’Ivoire, de Centrafrique, du Gabon, de la Guinée Conakry, du Mali, du Maroc, de l’Ile Maurice, d’Afrique du Sud, du Sénégal, de Tunisie, du Niger, du Tchad et de la Mauritanie.
La rencontre de Bamako a été marquée essentiellement par l’élection d’un nouveau bureau composé de cinq membres (dont le président et quatre vice-présidents), la validation du rapport d’activités moral et financier du bureau sortant et l’adoption de la feuille de route de la prochaine mandature pour deux ans.
C’est le Président du Conseil économique, social et culturel (CESC), Boulkassoum Haidara, qui a été porté à la tête de l’institution pour une durée de deux ans. Il remplace ainsi à cette fonction Mme Aminata Tall, présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE) du Sénégal, qui assurait la présidente en exercice de l’UCESA.
À l’ouverture des travaux, le Président de la République a réaffirmé son engagement ainsi que celui du peuple malien à accompagner l’UCESA dans l’exercice de ses missions sectorielles.
« Cette ligne de conduite que les Pères fondateurs de votre union ont tracée, depuis plus d’une décennie, vous interpelle aujourd’hui plus que jamais face à la thématique que vous avez choisie pour ce forum à savoir : Environnement et Sécurité », a martelé le Président IBK, qui ajoute que nul n’ignore aujourd’hui, le lourd tribut que l’Afrique, voire toute l’humanité paye face aux effets néfastes du changement climatique avec son cortège d’horreurs et de désolations.
« Victimes innocentes de ce fléau dévastateur, les pays africains dont les économies demeurent fragiles doivent mutualiser leurs forces pour faire face à ce bouleversement écologique qui menace d’aggraver la précarité et accroître l’insécurité », a plaidé le chef de l’État.
Quant à l’insécurité, qui mobilise toutes les puissances économiques, militaires et stratégiques de notre planète, il a incité les congressistes à une synergie d’action qui s’impose à tous nos États, à l’instar de la volonté politique exprimée par les pays du G5-Sahel en faveur d’une mutualisation de leurs capacités de dissuasion dans la lutte contre la criminalité transfrontalière. Pour IBK, ce Groupement sous régional composé du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad qu’il a l’insigne honneur de présider est entré dans sa phase opérationnelle avec l’inauguration du PC à Sévaré ainsi que la nomination d’un Commandant en Chef en la personne du Général Didier Dacko.
Aussitôt après la mise en place du nouveau bureau, le Président de la République a reçu hier après-midi, dans la Salle des Banquets du Palais Présidentiel de KOULOUBA, les Présidents et Chefs de délégation (environ 400 personnes) des pays membres de l’Union des Conseils économiques et sociaux d’Afrique (UCESA). Une audience qui a été mise à profit par le nouveau président élu, le Dr Boulakassoum HAÏDARA, de présenter au maître des lieux les autres membres du bureau.

PAR MOHAMED D. DIAWARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *