Assomption: l’élévation de Marie au ciel célébré lundi

6

La fête de l’Assomption de la Vierge Marie a été célébrée hier lundi 15 août. A cette occasion, des messes ont été dites dans les paroisses à l’honneur de la Vierge Marie qui, après sa vie terrestre, a été élevée au ciel.

Comme chaque année, les catholiques célèbrent la fête de l’Assomption ce 15 août. Cette fête signifie l’élévation de la Vierge Marie au ciel au terme de sa vie terrestre. Marie, ce personnage qui a donné naissance au sauveur de l’humanité, a totalement consacré sa vie à Dieu, à travers la prière et les bonnes actions. Ce qui fait d’elle un modèle parfait pour toutes les générations de Chrétiens.
Dans la Bible, les évangélistes racontent que Marie, fille de Joachim et de Sainte Anne, était envoyée très jeune au temple, où elle s’imprégna de la Bible et apprit des prophéties qui annonçaient qu’un sauveur allait naître d’une vierge pour débarrasser l’homme du péché. Elle ignorait que cette vierge n’était autre qu’elle et faisait vœu de chasteté en offrant totalement sa vie à Dieu.
Pour les fidèles catholiques, d’ici et d’ailleurs, Marie était et demeure une servante parfaite du Seigneur. C’est un exemple pour tous les fidèles. Un personnage que les catholiques continuent d’imiter pendant les célébrations eucharistiques et dans la vie de tous les jours.
Cette fête de l’Assomption offre alors au monde chrétien l’occasion de manifester encore une fois leur dévotion à la Vierge Marie. Elle inspire, chez les « disciples de Jésus-Christ », la reprise du magnificat comme l’explique l’évangéliste Saint Luc qui témoigne un amour infini à la mère de Dieu.
Dispensatrice de la paix, Marie, aujourd’hui comme hier, est magnifiée par plus d’un milliard de personnes dans le monde pour sa bonté, sa disponibilité et son amour envers Dieu et les hommes.
Le culte marial a été, pendant plusieurs siècles, une tradition populaire, avant d’être fixé par l’Eglise catholique.
Pour beaucoup d’historiens, les origines de l’Assomption ne reposent sur aucun texte reconnu des premiers temps de l’Eglise. Cependant, plusieurs étapes ont jalonné l’intégration de l’Assomption au dogme catholique.
C’est en 1950 que la fête de 15 août a été érigée en dogme par le Pape Pie XII. Elle marque l’année de consécration de la montée au ciel de la mère de Jésus-Christ, « Notre Seigneur et Notre Dieu ».
L’assomption de la Vierge Marie donne l’occasion aux catholiques de prôner la solidarité avec les pauvres pour une société juste et équitable. En cette saison de pluie, les pierres sont souvent dites pour un bon hivernage.
Bonne fête à toute la communauté chrétienne.

Par Mohamed D. DIAWARA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *