Search
vendredi 23 avril 2021
  • :
  • :

Assurances: des diplômés mis sur le marché d’emploi

Les 32 admis de la 21e promotion du Centre professionnel de formation en Assurance (CPFA) de l’Institut international des Assurances de Yaoundé (IIA) et les 95 de la formation modulaire ont reçu, le vendredi dernier, au CICB, leurs Diplômes et Attestations de fin de cycle.

La cérémonie grandiose, organisée pour la circonstance, était placée sous l’égide du directeur national adjoint du Trésor et de la comptabilité publique, Siaka CAMARA. C’était en présence du parrain Oumar N’DOYE ; du chef du Centre, Mady DIALLO ; et de plusieurs responsables du monde des Assurances. On y notait aussi la présence des récipiendaires et de leurs parents et amis.
Le porte-parole des récipiendaires, Bernabé CISSE, a vivement salué et remercié la direction et le corps professoral pour les énormes efforts consentis et la qualité de la formation dont ils sont bénéficiaires. En effet, souligne M CISSE, leur succès témoigne de l’excellente qualité de l‘enseignement dispensé et de l’expérience du corps professoral.
Aussi, a-t-il félicité la direction nationale du Trésor et de la comptabilité publique, à travers la Division des assurances, qui a bien voulu les accompagner au tout long de leur formation. Il en est de même pour le parrain M N’DOYE pour sa disponibilité concernant l’organisation de la présente cérémonie de remise de diplômes.
Par ailleurs, a-t-il fait savoir, lors de cette formation, les étudiants ont pu comprendre beaucoup de choses sur ce centre de formation qui est aussi un démembrement de l’IIA, peu connu du grand public, cela à l’image même du domaine des Assurances.
Au nom des récipiendaires, le porte-parole a promis de promouvoir le secteur des assurances en invoquant et insistant sur son importance économique tant pour l’État malien que pour les particuliers.
Les diplômés ont également saisi de la tribune pour solliciter l’accompagnement des autorités pour la recherche d’emploi. Car dit-il, « une chose est de former et une autre en est de fournir aux différents récipiendaires les conditions nécessaires pour mettre en pratique les connaissances acquises pour le bonheur du secteur des assurances ».
M N’DOYE a remercié la promotion pour avoir porté son choix sur sa modeste personne pour parrainer cette cérémonie. Il s’est réjoui de cette réussite exceptionnelle enregistrée au niveau de la formation diplômant, c’est-à-dire au cycle DTA (Diplôme de technicien d’assurance). En effet, cette formation a un caractère international, car mettant en compétition, sur les mêmes bases, différents pays de la zone CIMA.
« Je peux dire sans risque de me tromper que vous allez hisser haut le Drapeau Mali, dans ce concert des nations, où notre pays doit impérativement se créer un chemin d’or. Soyez-en remercié et vous méritez pleinement que l’on vous célèbre aujourd’hui », a déclaré le parrain qui a formulé des conseils et des bénédictions aux nouveaux diplômés versés sur le marché de l’emploi.
Pour sa part, le directeur national adjoint du TCP dira que la cérémonie d’aujourd’hui s’avère particulière. Car elle regroupe, pour la 1re fois, les lauréats de leurs deux entités de formation, à savoir ceux de la 21e promotion de cycle de techniciens d’assurance du CPFA et ceux de la 2e édition de la formation modulaire.
Le centre professionnel de formation en Assurance, a-t-il rappelé, est une unité pédagogique décentralisée de l’Institut international des Assurances de Yaoundé (IIA) installée dans chacun des 14 États membres de la CIMA (Confédération interafricaine des marchés d’assurances).
Selon M CAMARA, la Promotion 2013-2015 CPFA Mali a enregistré 43 candidats à l’examen de sortie sur lesquels 32 ont été déclarés définitivement admis, soit un taux de réussite de 75 %.
Quant à la formation modulaire, elle a été organisée pour la 1re fois en 2014 par la DNTCP, à travers la Division contrôle des assurances. L’édition de 2015 constitue la 2e promotion. Elle a enregistré 154 candidats sur lesquels 95 admis, soit un taux de 63 %.
La formation modulaire est destinée au renforcement des capacités permettant de satisfaire les conditions de stages professionnels prévues par les dispositions du code de la CIMA.
Les assurances sont un domaine très réglementé. Donc, il faut connaître sa réglementation et connaître aussi l’outil qui permet d’enregistrer les opérations. Ces types de formation visent le même but celui d’apporter au marché des cadres compétents et professionnels.

Par Sékou CAMARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *