Search
mercredi 12 décembre 2018
  • :
  • :

Assurances Lafia: leader des engagements réglementés

Les Assurances Lafia se vantent de leur prouesse. Le Directeur général intérimaire, Issa Mahamane MAIGA, a indiqué samedi dernier que Lafia SA est l’assurance leader au Mali, en termes de couverture des engagements réglementés. De 150%, en 2015, ils sont passés à 156,17%, en 2016.

Les Assurances Lafia tiennent chaque année une rencontre avec leurs agents généraux. Le cadre est destiné à échanger et à informer les agents généraux sur les préoccupations et attentes. Amadou DJIGUE, président du Conseil d’administration des assurances Lafia, a présidé la rencontre. Il avait à ses côtés plusieurs responsables de ladite structure.
Selon le Directeur général par intérim, les assurances Lafia SA, au cours de l’année dernière, ont réalité des résultats satisfaisants. Il a indiqué qu’en 2016, Lafia s’est classée 4e sur le marché malien des assurances en termes de chiffre d’affaires.
« Lafia a réalisé des primes à hauteur de plus de 4 138 969 000 FCFA, contre 4 279 583 984 FCFA, soit une baisse de 3,29% », a révélé M. MAIGA. Ce qui signifie globalement une baisse des activités, a-t-il commenté.
A côté de cette baisse, il s’est réjoui de l’augmentation des activités des agents généraux. Il a précisé qu’en 2016 ces derniers ont produit 1 377 507 941 FCFA de primes, contre 1 140 047 674 FCFA en 2015, soit une augmentation de 20,38%. Grâce à ces efforts des agents généraux, les assurances Lafia sont respectées comme leader du marché malien du domaine, s’est-il réjoui.
Mais en termes de couverture des engagements réglementés, les assurances Lafia sont premières, a déclaré M. MAIGA. En effet, de 150% en 2015, ils sont passés à 156,17% en 2016.
Quant à la marge de solvabilité, elle est excédentaire de 1 532 750 285 FCFA, en 2016, contre 1 543 265 540 FCFA, en 2015.
« Ces chiffres témoignent que les assurances Lafia se portent bien. Nous devons tous travailler pour défendre cette position», a-t-il exhorté.
Avec la concurrence et l’éclosion du marché des assurances, Lafia doit œuvrer à se remettre en cause pour relever les défis, a indiqué M. MAIGA. Parmi les défis, a-t-il relevé notamment de la bonne expertise des risques, le respect du tarif, la bonne tenue des documents, la visibilité des produits.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *