Search
jeudi 20 janvier 2022
  • :
  • :

Atelier sur l’avant-projet des réformes: le Cadre d’échanges boycotte

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Choguel Kokalla MAIGA a lancé, ce jeudi matin, l’atelier d’échanges sur l’avant-projet de loi électorale sans des partis politiques regroupés au sein du Cadre d’échanges. Ceux-ci ont encore opté pour la politique de la chaise vide.

Cet atelier de deux jours s’inscrit dans la mise en œuvre des réformes envisagées par les autorités en vue de corriger des lacunes dans la gestion du pays. En effet, depuis des années, la nécessité de modifier la loi électorale n’est plus à discuter.

Ainsi, prennent part à cette rencontre au Centre international de conférence de Bamako (CICB) des partis politiques, des organisations de la société civiles, des ordres professionnels et des chambres consulaires.

Présidant cette rencontre, le Premier ministre a rappelé que c’est face à la persistance des crises électorales et l’instabilité institutionnelle qu’il est apparu nécessaire d’adapter la loi électorale. Cette adaptation a d’ailleurs été appelé par la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en 2018.

Le nouveau système de gestion des élections proposé permettra de rompre avec le mécanisme actuel qui inclut 3 structures de gestion des élections, a ajouté le chef du gouvernement.

En effet, l’avant-projet de loi électorale inclu une innovation phare, à savoir la création d’un organe unique et indépendant de gestion des élections, a souligné le Premier ministre avant
d’annoncer que cet organe sera composé et dirigé par des experts neutres, professionnels et assermentés.

A la veille de cette rencontre, les partis membres du Cadre d’Échanges des Partis Politiques et Regroupements de Partis Politiques pour une Transition Réussie au Mali, réunis en session ordinaire ce 03 novembre 2021 et après examen du courrier du Ministère Délégué Chargé des Réformes Politiques et Institutionnelles relatif à la tenue d’un atelier d’échange sur l’avant-projet de la loi électorale prévu du 4 au 5 novembre 2021 au CICB, informent l’opinion nationale et internationale qu’ils ne participeront pas à cet atelier.

Les partis membres du Cadre d’Echange de Partis Politiques et Regroupements de Partis Politiques pour une Transition Réussie au Mali, invitent le gouvernement à transmettre au Conseil National de Transition, le projet de loi électorale consensuel issue de l’atelier du 3 au 5 mai 2021 organisé par le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation à laquelle une large majorité des partis politiques et de la société civile ont participé.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *