Attaque de Banamba: 21 prisonniers libérés et un gardien de prison porté disparu

La ville de Banamba, région de Koulikoro, a été attaquée, hier lundi, tôt le matin par des assaillants non encore identifiés.
Selon le ministre de la Sécurité, le général Salif TRAORE, les assaillants sont arrivés aux environs de 3 heures. Ils ont aussitôt procédé à des tirs de sommation à travers la ville avant de s’attaquer à la prison où ils ont pu libérer, selon les informations données par le ministre de la Justice, une vingtaine de prisonniers. Le Garde de sceaux fait aussi état d’un surveillant de prison porté disparu. C’était à la cérémonie d’ouverture de la Conférence générale des Parquets, hier, à l’EMP.
«L’attaque n’a fait aucune victime. Et dès que nous avons eu l’information, des renforts de gendarmes appuyés par le PIGN ont été dépêchés de Koulikoro. Avant même l’arrivée de ces renforts, les assaillants avaient déjà quitté la ville », a expliqué le ministre avant d’ajouter que contrairement à ce que disent certains, il n’y a pas de camp de gendarmerie ou de militaires à Banamba.
D’autres sources indiquent que les hommes armés ont pillé une Agence de la Banque de développement du Mali (BDM) dans la localité.
Le maire Aly SIMPARA a témoigné que les bandits armés, qui ont pris pour cible un poste de gendarmerie de Banamba, ont emporté des véhicules.
«Les habitants de Banamba étaient sous le choc, lundi matin, même si la localité était calme », a-t-il déclaré.
Selon des sources locales, les assaillants étaient nombreux et bien armés. Et l’attaque a duré près de deux heures. Des rafales d’armes automatiques ont retenti lors du passage des assaillants.
«Il ne reste plus rien de l’Agence de la BDM à Banamba», a affirmé M. SIMPARA qui a confirmé le déploiement des renforts de la gendarmerie après l’attaque de Banamba, qui n’a fait aucun victime et où le calme est revenu depuis le lundi matin.
De sources sécuritaires, les assaillants étaient à bord de 3 véhicules en provenance du secteur de Nara.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *