Search
lundi 19 février 2018
  • :
  • :

Audiovisuelle: Nièta TV lance ses activités

Le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Amadou Oumar Hass DIALLO, a présidé samedi dernier, au Palais de la culture Amadou Hampathé Ba, la cérémonie de lancement officiel des activités de la nouvelle chaine de télévision, Nièta TV qui va consacrer 65 % de ses programmes à l’islam, à la paix et à la réconciliation nationale.

C’était en présence du parrain de l’événement, l’imam Mahmoud DICKO, président du Haut Conseil islamique du Mali. Outre le ministre et le parrain, cette rencontre, qui a mobilisé plusieurs associations et groupements religieux, a débuté par la lecture du Saint Coran faite par Aly CISSE.
Pour le directeur général de TV Nièta, Sidi Ibrahim DJIRE, c’est le couronnement d’un vœu de l’ensemble des auditeurs de la radio Nièta qui sont en majorité musulmans. Selon lui, l’objectif de cette télé est l’union entre les musulmans.
«Nièta TV, la télévision pour le progrès de l’humanité, appartient à tous les musulmans et ses programmes sont destinés au développement de l’islam. C’est un outil de développement de l’islam », a-t-il dit.
Dans ses propos, il a remercié les autorités et particulièrement la HAC qui a bien voulu accréditer la chaîne de télé ainsi que le parrain pour ses soutiens.
Selon lui, le Mali a désormais sa télé confessionnelle qui consacrera 65 % de son programme à l’islam, à la paix et à la réconciliation nationale. Les autres 35 % seront consacrés à des messages de l’islam, les chansons musulmanes et un peu de pub.
La nouvelle télé sera disponible avec les distributeurs TNT-SAT, Malivision, Multicanal, Canal et HD. Mais le directeur a précisé qu’il faut encore une soixantaine de millions pour rendre opérationnelle la chaîne.
Les besoins de cette nouvelle chaine (Nièta TV) qui émette entre 7h et 00h s’élèvent à plus de 100 millions FCFA pour cette année 2018. C’est pourquoi il compte sur le soutien des musulmans pour aider la religion.
«Cette télé bénéficiera de notre soutien et accompagnement» a laissé entendre le parrain, l’imam DICKO, président du Haut conseil islamique.
Pour lui le HCI est une interface entre le peuple et les dirigeants. Autrement dit, si la structure ne peut pas créer une télévision, elle apporte néanmoins son soutien à toute association musulmane qui souhaiterait aider la religion.
Auparavant, le représentant du maire de la commune V du district de Bamako, dans ses mots de bienvenue, a fait savoir qu’avec la télé Nièta, il y aura le développement de l’audiovisuel au Mali.
Pour sa part, le coordinateur des chefs de quartier du district de Bamako, Bamoussa TOURE s’est réjoui du lancement des activités de la télévision Nièta qui, selon lui, sera une aubaine pour la bonne compréhension de l’islam.
En outre, il a souhaité la réconciliation nationale au Mali. Idem pour El Hadji Fodé Cissé
Les bénédictions de l’imam Kokè KALLE de la Grande mosquée de Bamako ont mis fin à cette cérémonie.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *