Search
lundi 27 juin 2022
  • :
  • :

Autonomisation de la femme: groupe IMAFF ouvre ses portes au Mali

Le vendredi dernier, l’Institut mondial pour l’autonomisation des femmes (IMAF) a ouvert ses portes à Bamako. La cérémonie d’ouverture a été présidée par Mme TOUKARA Sophie SOUCKO, représente du ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, en présence du représentant de l’ambassade de la France Mali, de Mme Kangou SISSOKO, chargée de mission du ministère de la promotion des investissements et du secteur privé et des représentants des ONG et associations qui œuvrent pour l’autonomisation des femmes.

Le groupe IMAF est, selon les explications de M. Kassim COULIBALY, président du groupe, une institution libérale de réflexion et d’action pour un monde libre et prospère pour les femmes et les filles. Il a pour objectif d’appuyer les initiatives des groupements et associations des femmes.
« Nous faisons avancer les changements économiques, politiques et sociaux, à travers les politiques genre des pays dans lesquels nous sommes représentés. Notre travail sur l’éducation, la science, la culture, l’entrepreneuriat féminin économique et social, le droit des femmes, la paix et la sécurité et d’autres domaines pour la promotion des femmes », a-t-il expliqué.
Il a, à cet effet, invité les ministères de la Promotion de la femme, de l’enfant de la famille et celui de l’Investissement et du secteur privé d’accompagner le groupe IMAF Mali, pour l’atteinte de leurs objectifs communs.
Mme Kangou SISSOKO a, dans son allocution, félicité le groupe IMAF pour cette initiative et assuré la disponibilité de son département pour l’accompagnement des femmes, en termes de création d’emplois et de renforcement de capacité.
Quant à Mme SOUCKO du ministère de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, elle a soutenu que cette cérémonie de lancement était très significative pour son département. Car elle symbolisait une journée pour la renaissance de la femme africaine, celle du 25 mai, journée de l’Afrique. Elle s’est par ailleurs réjouie que les objectifs du groupe IMAF s’inscrit en droite avec les priorités du gouvernement, à travers le département de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille. « L’autonomisation des femmes est et demeure une priorité du gouvernement du Mali. Elle s’inscrit avec la politique nationale du genre, dans son axe stratégique prioritaire N° 2, qui s’intitule la reconnaissance de la contribution des femmes au développement économique par leur insertion aux circuits productifs et l’accès aux opportunités et facteurs de production », a-t-elle rappelé.
Mme SOUCKO a tout de même exhorté le groupe IMAF à travailler avec l’ensemble des acteurs publics et privés des secteurs agricoles industriels, tertiaires, politiques et sociaux afin de faciliter une autonomisation durable des femmes et des filles au Mali. Elle a ensuite rassuré le groupe de la disponibilité de son département pour atteindre cet objectif de l’autonomisation de la femme, qui selon elle est un but commun.
La cérémonie a été marquée par le témoignage des femmes entrepreneures qui ont expliqué les problèmes auxquels elles sont confrontées. Des chants et poésies magnifiant la femme ont aussi été des moments forts de cet instant.
La coupure symbolique de ruban symbolique des locaux du bureau pays du groupe IMAF a mis fin à la cérémonie.

Par Christèle KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *