Search
mercredi 16 août 2017
  • :
  • :

Autonomisation des femmes: l’ONG Al Farouk dote la Maison de la femme d’un centre de couture

Le centre de couture, logé à la Maison de la femme à Sabalibougou, a été réceptionné, hier, par la ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Oumou BA.

La cérémonie a réuni autour de la ministre SANGARE Oumou BA, les directeurs (ies) des services, de programmes et de projets du ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille.

Le directeur général de l’ONG Al Farouk, l’imam Ibrahim KONTAO, a félicité la ministre de la Femme pour la confiance renouvelée en elle par le président de la République en la maintenant dans le gouvernement.

Selon l’imam KONTAO, le centre que son ONG met à la disposition du ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille compte 16 machines à coudre (12 machines de couture ordinaire et 4 de broderie). Ledit centre a coûté 3 millions FCFA à Al Farouk et à son partenaire (Dubaï Charity).

Le patron de  Al Farouk a précisé que son ONG est présente au Mali depuis 1994. Elle intervient dans les domaines de la santé, de l’eau potable, d’éducation, d’action humanitaire, la promotion de l’islam (construction de mosquées et medersa), entre autres.

Depuis quelques années, a souligné imam Ibrahim KONTAO, Al Farouk s’est engagée dans la lutte contre la pauvreté aux côtés des autorités du pays, en dotant des associations d’équipements. La donation du centre de couture au ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille entre dans la même logique.

Pour sa part, la ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, SANGARE Oumou BA, a, au nom du gouvernement et les femmes du Mali, remercié l’ONG Al Farouk, à travers son directeur général, Ibrahim KONTAO, pour le don combien important pour le département.

Selon la ministre BA, cet appui contribuera à la réalisation de l’autonomisation des femmes tant souhaité. C’est pourquoi, elle a invité d’autres ONG et organisations à emboîter le pas à l’ONG Al Farouk pour le bonheur des maliennes.

Aussi, a-t-elle soutenu, la dotation du ministère de la femme d’un centre de couture contribuera à l’atteinte des 500 000 emplois promis par le président de la République lors de la campagne électorale. SANGARE Oumou BA a exhorté les bénéficiaires à une bonne gestion des matériels. Avant de quitter les locaux de la maison de la femme, la ministre BA a rendu visite aux femmes en formation sur le thème ’’Gérons notre quartier’’, initié par la COFESPA.

Un autre centre au Hall de Bamako

Après la remise du centre de couture à  la ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille; le directeur général de l’ONG Al Farouk Ibrahim KONTAO, a offert les clés d’un autre centre de couture à l’association TOUTRA de la commune VI du district. La réception dudit centre, logé au Hall de Bamako, par la présidente de SOUTRA, a été faite en présence de plusieurs membres de ladite association.

C’était avec joie et émotion que la présidente de SOUTRA, Mariam TRAORE, a exprimé toute sa gratitude, au nom de ses collègues, au directeur général de l’ONG Al Farouk. Selon elle, ce don permettra aux femmes de leur union de vivre à la sueur de leur front. Elle a invité, sous forme de prière, le directeur général de Al Farouk à étendre ses actions de bienfaisance à toutes les femmes du district de Bamako.

Selon le donateur, le patron de Al Farouk, le centre de couture offert à TOUTRA a coûté 3,5 millions FCFA. Le centre compte 17 machines (12 machines simples et 5 machines à broderie). En plus, M. KONTAO a promis de primer les meilleurs à l’issue de la formation en coupe et couture initiée par SOUTRA.

Notons qu’en 2014, pour ses œuvres sociales et humanitaires, l’ONG Al Farouk a réussi des attestations de reconnaissance et/ou de remerciement du ministère des Affaires religieuses et du culte, de la CADB-Mali, de la mairie de la commune IV et de l’ONG action humanitaire. Mieux, le directeur général de Al Farouk, imam Ibrahim KONTAO, a  été élu premier président de l’association des ONG humanitaires d’Afrique, basée  à Khartoum (Soudan).

En effet, conformément aux valeurs de la religion musulmane (paix, pardon, tolérance, solidarité et entraide) et en agissant sous l’Accord-cadre N°001046, du 8 avril 2009, qui l’a lie à l’État du Mali, l’ONG Al Farouk travaille, depuis plus de 5 ans, à donner un sens, un corps et une âme à la solidarité au Mali. Évoluant dans divers domaines: l’enseignement, la santé, l’action sociale et humanitaire, l’ONG est aujourd’hui l’espoir des démunis, veuves, orphelins… Les activités de l’ONG ne se limitent pas seulement aux seules distributions de vivres pendant le mois de carême ou durant les fêtes musulmanes (l’Aïd el-Fitr, Aīd al-Kabīr). Bien au contraire, Al Farouk c’est la solidarité et l’assistance au quotidien aux démunis. En effet, elle construit des dispensaires, des châteaux d’eau, des forages, des puits et des mosquées multifonctionnelles (mosquées et centre de formation et d’apprentissage) dans différentes régions du Mali. Ce n’est pas tout.

La lutte contre la cécité et la prise en charge des veuves et des orphelins, la formation et l’encadrement des jeunes filles sont d’autres activités de l’ONG islamique. Elle assure entièrement la prise en charge de plus de 1100 enfants orphelins. Dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et de la création d’emplois, l’ONG distribue des machines à coudre.

En 2013, elle a construit 7 centres multifonctionnels, 40 mosquées, 4 châteaux d’eau et 20 puits et porté assistance à 200 familles rapatriées de la Centrafrique.

L’ONG intervient dans l’enseignement, du primaire au supérieur, en passant par le secondaire. Dans ce cadre, elle a à son actif une Université (Université du Sahel) avec deux facultés: la faculté des études religieuses et langue arabe, et la faculté des informatiques. Les facultés de Droit et histoire-géographie sont dans l’agenda de l’ONG. Aussi, elle comptabilise aujourd’hui 3 lycées  sur le territoire national (Sévaré, Kayes et Koumantou).

Par Hamidou TOGO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *