Search
jeudi 18 août 2022
  • :
  • :

BAC 2021: pari gagné pour l’État

Après le DEF, la semaine dernière, c’est à présent l’examen du baccalauréat malien. Soucieux de l’école malienne et de l’avenir des enfants du Mali, le ministre de l’Éducation nationale fait savoir sa détermination à moraliser les examens.

Dans un communiqué qu’elle a rendu public ce vendredi, Mme la Ministre de l’Éducation nationale informe les élèves, candidats au Baccalauréat malien, session d’Août 2021, les parents d’élèves, les enseignants (Présidents de centre, Surveillants) que les épreuves écrites de l’examen du Baccalauréat (BAC) se dérouleront du lundi 23 au jeudi 26 Août 2021 sur toute l’étendue du territoire national.
Pour ce faire, indique le communiqué, le ministre invite toutes les personnes concernées à être dans leurs centres respectifs à 7 heures précises munies de toutes les pièces d’identification requises.
Le ministre de l’Éducation nationale apprécie hautement l’implication de tous les acteurs pour la réussite de ces évaluations de fin d’année et leur adresse ses vifs remerciements.
Au total, comme l’année dernière, environ 140 000 candidats, dont plus de 137 000 pour le Baccalauréat général et environ 3 000 pour le Baccalauréat technique, prendront part à ces épreuves.
Selon les chiffres du ministère de l’Éducation nationale, ces candidats seront répartis entre 310 centres pour le BAC général et 10 centres pour le BAC technique. Le nombre de salles sera respectivement d’environ 5 400 et 100.
Pour la bonne tenue de cet examen devant conduire les admis directement à l’enseignement supérieur, le Gouvernement compte mobiliser, comme l’année dernière, 11 000 surveillants environ pour le Baccalauréat général et 2 500 environ pour le BAC technique.
Ayant à cœur de moraliser les examens au Mali, Mme la ministre de l’Éducation nationale, SIDIBE Dédéou OUSMANE tient à la bonne tenue de cet examen. Pour ce faire, elle prône la « tolérance zéro » contre les auteurs de fraude. Ne donner aucun prétexte à la spéculation, faire tout dans les normes académiques.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *