Search
jeudi 20 janvier 2022
  • :
  • :

«Bamako Jazz festival»: une affiche riche et variée

La 5e édition de «Bamako Jazz festival» se déroulera du 4 au 6 novembre 2021, sur trois sites à travers la ville de Bamako. Afin que l’événement soit à hauteur de l’attente des mélomanes, l’association « Jazz club de Bamako » s’active d’ores et déjà pour que les plus grands noms du Jazz participent à ce grand rendez-vous de Bamako. L’un des derniers monstres de ce genre musical, l’américain Steve COLEMAN, sera l’invité d’honneur de la présente édition.

L’information a été donnée ce samedi 30 octobre 2021 par les responsables de l’Association «Jazz club de Bamako» à la faveur d’une conférence de presse qui avait pour cadre Azalai hôtel de l’Amitié de Bamako.
Cette conférence de presse était animée par Mme Valérie Fatoumata KONE, directrice du festival qui avait à ses côtés le président de l’Association «Jazz club de Bamako», Me Mamadou Kanda KEÏTA ; ainsi que plusieurs autres responsables de ladite Association.

Selon les organisateurs du festival, plusieurs artistes mondiaux connus vont participer au festival afin de régaler les mélomanes. En plus de Cheick Tidiane SECK, la directrice artistique du festival a annoncé Steve COLEMAN ; M’Bouillé KOITE ; Mael ; ‘’Les Compagnons du Faso’’ ; etc. Aussi, les élèves du Conservatoire Balla Fasseké KOUYATE seront également au cœur de ce grand rendez-vous musical.
Me Mamadou Kanda KEITA, président de l’association «Jazz club de Bamako», a souligné qu’aujourd’hui le Mali a besoin d’une identité et d’une visibilité hors de ses frontières dans cette période de post-crise. Pour ce faire, il a invité les autorités à s’appuyer sur la culture.
«Les artistes peuvent ouvrir des portes que l’homme politique ne pourra jamais ouvrir», a-t-il dit.
Pour lui, le festival vise à faire la promotion de la musique, en général, et du Jazz, en particulier.
Et c’est fort de ces constats que l’Association Jazz club de Bamako, s’entourant de professionnels des arts et de la culture s’est donné pour objectif d’organiser ce festival.
«Notre résilience vient de là. C’est pourquoi Bamako Jazz festival fait la promotion de tous les artistes», a-t-il justifié.
Parlant des difficultés rencontrées dans l’organisation de cette la présente édition, Me KEITA a déploré le manque de soutien des autorités en charge de la culture.
De son côté, Mme Valérie Fatoumata KONE a détaillé le programme de cette édition qui se déroulera, selon elle, sur 3 sites à travers la ville de Bamako.
Dans la nuit du jeudi 4 novembre, les activités se dérouleront à l’Institut français de Bamako à partir de 20 H30. À l’affiche : le groupe AMANAR de Kidal ; M’Bouillé KOITE ; Mael. Cette soirée aura pour invité Cheick Tidiane SECK.
Le lendemain 5 novembre 2021, rendez-vous sera pris à l’hôtel de l’Amitié de Bamako à partir de 20 H30. À l’affiche : ‘’Les Compagnons du Faso’’ ; Steve COLEMAN ; et Cheick Tidiane SECK, comme invité.
Enfin, le samedi 6 novembre, les mélomanes sont invités à se rendre au Jardin du Musée national à partir de 20 H30. Sur place, ils auront droit aux prestations des élèves du Conservatoire qui seront accompagnés de ’’Les Compagnons du Faso’’ ; Steve COLEMAN ; mais également de Cheick Tidiane SECK.
De même, a-t-elle fait savoir, le festival organisera des activités autour du Jazz telles que : les masters class ; les prestations musicales ; les communications.
Depuis sa création en 2016, « Bamako Jazz festival », selon ses promoteurs, s’est imposé pour devenir un événement culturel incontournable au Mali.
À noter que l’accès à ces trois sites est conditionné au paiement d’un ticket de 7 500 FCFA.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *