Search
mardi 20 avril 2021
  • :
  • :

Bétisier

Notre Bled, désormais grouille de toutes sortes d’espèces. Alors que le Twitman national se prend pour un pogrom d’intégrité, que le Papy national se rend coupable d’une amnésie sélective, à Kidal c’est l’injure suprême qui est faite à la République. Au même moment, dans une autre de ses mises en scène, le très médiatique ministre multi discipline des Sports jumpe à vélo pendant que le régent de Gao affiche une ambition surdimensionnée de réglementer la circulation des véhicules non immatriculés dans une zone où c’est l’exception qui est la règle. C’est la substance de votre Bêtisier.

Distinctions : une amnésie sélective

Le Papy national, a pris un édit, ce 9 février, pour exprimer la reconnaissance exceptionnelle de notre Bled à 7 valeureux Bledards. Il jaspine que ces mecs ont joué un rôle inestimable dans la libération de feu Soumi champion et de 3 villégiateurs occidentaux. Voilà comment on usine un cocktail explosif de frustrations. Ces gars, certes, certes, méritent leur panégyrique, mais il y en a d’autres qui le méritent tout autant, sinon beaucoup plus.
A l’évidence, on récompense tout le monde sauf les vrais artisans de la libération de feu Soumaila CISSE! Où est Ahmada Ag BIBI ? Et tant d’autres ? s’interroge un Bledard réfractaire à l’ingratitude. Vraiment le nouveau Mali a l’air de l’ancien! Dans une vidéo sur une étape du processus de libération de feu Soumi champion et de ses co-otages, on distingue un colonel que Ag BIBI a amené sur le terrain! Le jour d’avant la libération de feu Soumaila CISSE, Ahmada Ag Bibi a conduit une mission avec un responsable des services de sécurité (le second qui apparaît habillé en blanc)!
Dans cet extrait, la mission rencontre un important chef de la JNIM pour lui remettre la liste et les prisonniers libérés dans le cadre de l’échange. Comme on peut le voir dans la vidéo, c’est Ahmada Ag Bibi qui a conduit la mission et les contacts!
Aujourd’hui, on sort un décret pour récompenser ceux qui ont participé à ladite libération! Le hic, on désigne plein de monde sauf ceux qui étaient au-devant! Au-delà de Ag Bibi dont le rôle n’est ignoré de personne, il n’y’a aussi les autres.
Ag BIBI ne devrait-il pas mériter de la République, en raison de son passé sulfureux ? C’est quand même avec lui qu’on s’est écrasé pour signer, en tapinois, un accord, à Alger, le 4 juillet 2006. Cet Ag BIBI qui ne semble ni fréquentable ni recommandable a quand même été député à l’Assemblée nationale du Bled. Cet Ag BIBI a été actionné par les autorités du Bled, au plus haut niveau, pour obtenir la libération des otages VIP. A l’heure de la récompense, on devient amnésique. Décidément, les distinctions sélectives ont de beaux jours devant elles.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *