Search
mardi 20 avril 2021
  • :
  • :

Bétisier

La laïcité malmenée au Mali
La Constitution de notre Bled dispose en son article 2 : ’’tous les Maliens naissent et demeurent libres et égaux en droits et en devoirs. Toute discrimination fondée sur l’origine sociale, la couleur, la langue, la race, le sexe, la RELIGION et l’opinion politique est prohibée’’ Au secours ! Le Recteur de l’Université de Ségou a fixé son concours d’entrée aux structures de formation au titre de l’année universitaire 2020-2021 au dimanche 4 avril 2021 à partir de 8 heures. Or, ce jour, c’est Pâques, la fête la plus importante du christianisme. Au plan individuel, la fête n’est pas plus importante qu’une carrière professionnelle. Mais, plan général et sur les principes, il y a foutaise. Dans ce Bled, toutes les religions comptent : ‘’le Mali est une République indépendante, souveraine, indivisible, démocratique, laïque, et sociale’’ (article 25 de la Constitution du 25 Février 1992). Ce mec de Ségou s’en tape qu’il y ait des chrétiens ou pas au Mali ; la laïcité, ce n’est pas sa tasse de thé. Et ça, ça ne marche pas en la République.

‘’Quand les mouettes suivent un chalutier, c’est qu’elles pensent qu’on va leur jeter des sardines




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *