Search
samedi 22 juillet 2017
  • :
  • :

Biennale de la photographie de Bamako: rendez-vous le 2 décembre

La 11e édition de la biennale de la photographie de Bamako, une manifestation coproduite par le ministère de la Culture du Mali et l’Institut français, se tiendra du 2 décembre 2017 au 31 janvier 2018. Les enjeux de ce grand rendez-vous culturel étaient, mardi dernier, au cœur des échanges entre ses organisateurs et les hommes de médias au Musée national.

Cette conférence de presse de lancement était animée par le Délégué général des Rencontres de Bamako, Samuel SIDIBE, non moins directeur du Musée national, qui avait à ses côtés ; Marie-Ann YEMSI, Commissaire des rencontres de Bamako 2017 et Valérie LESBROS, de l’Institut français de Paris.

Organisées par le ministère de la Culture du Mali et l’Institut français, les Rencontres de Bamako, selon ses organisateurs, sont la principale manifestation consacrée à la photographie contemporaine et aux nouvelles images en Afrique. Plateforme de découvertes, d’échanges et de visibilité, elles s’inscrivent comme un lieu incontournable de révélation des photographes africains, un temps d’échanges avec le public malien et les professionnels du monde entier.
La 11e édition se tiendra, du 2 décembre 2017 au 31 janvier 2018, et les journées professionnelles du 2 au 5 décembre 2017.
Le thème retenu pour cette édition est : « Afrotopia ».
La Commissaire des rencontres de Bamako 2017, Marie-Ann YEMSI, a indiqué que ce thème était emprunté au titre de l’ouvrage de l’intellectuel sénégalais Felwine SARR, qui définit « Afrotopia » comme « Une utopie active qui se donne pour tâche de débusquer dans le réel Africain les vastes espaces du possible et les féconder ».
Cette édition invitera donc les artistes à évoquer la contribution africaine dans un monde qui impose de repenser les ressorts du futur.
À l’initiative de Marie-Ann Yemsi, cette édition repense son processus d’élaboration et instaure un mode collaboratif avec la mise en place d’un Comité de conseillers curatoriaux.
Ce comité reflète, par sa composition, les dynamiques talentueuses et diverses de producteurs culturels, dont la plupart sont engagés sur le continent africain.
Ce Comité actuellement réuni à Bamako contribue à la réflexion sur le programme et les projets spéciaux proposés par la commissaire. Participe également à la sélection des artistes de l’exposition panafricaine, à l’issue de l’appel à candidatures.
Les membres invités sont : Sammy BALOJI (artiste, cofondateur des Rencontres Picha-Biennale de Lubumbashi, RDC) ; Olfa FEKI (architecte, consultante et commissaire d’exposition indépendante, cofondatrice de la Maison de I’Image à Tunis, représentante régionale de l’agence NOOR images, Tunis, Tunisie) Rebecca LAMARCHE-VADEL(commissaire d’exposition, Palais de Tokyo, Parts, France) Lekgetho James MAKOLA(artiste, cinéaste, directeur du Market, Photo Workshop, Johannesburg, Afrique du Sud) Aïda MULUNEH(artiste, fondatrice, directrice générale d’Addis Foto Fest et de DESTA For Africa Creative Consulting PLC, Addis Abeba, Éthiopie) ; Azu NWGBOGU (fondateur, directeur de l’African Artists’ Foundation et de LagosPhoto Festival, directeur, et éditeur-en-chef d’Art Base Africa et commissaire d’exposition, Lagos, Nigeria).
Organisées depuis 1994, avec le soutien du programme Afrique et Caraïbes en création de l’Institut français, dont l’objectif est d’œuvrer au développement de la création contemporaine africaine, les Rencontres de Bamako sont la première et la plus grande manifestation consacrée à la photographie et à la vidéo en Afrique.
Événement phare de la coopération entre la France et le Mali, véritable lieu de découvertes, d’échanges et de visibilité, les Rencontres de Bamako sont une plateforme incontournable pour la révélation des photographes africains.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *