Search
mercredi 16 août 2017
  • :
  • :

Bougouni : les députés se soumettent à l’exercice de restitution

Le Collectif des Députés   du cercle de  Bougouni, (les honorables Zoumana N’Tji DOUMBIA, Chaka SANGARE, Bakary Woyo DOUMBIA et Seydou DIAWARA), a  conjointement organisé avec l’Association des jeunes élus du Mali(AJEM) et la Fondation Konrad Adenauer stiftung, une journée de concertation, de restitution parlementaire à l’attention des populations de la cité du Banimonotié, le samedi dernier, dans la salle des spectacles du Complexe  culturel ‘’Siraba TOGOLA. Ladite cérémonie  a enregistré la présence effective des autorités politiques, administratives, des associations, organisations professionnelles des 26 communes Bougouni.

Durant 4 heures d’horloge, les honorables Députés  se sont entretenus   avec les populations de Bougouni sur le compte rendu de la session ordinaire d’Avril 2014 et la deuxième session extraordinaire de juillet – septembre dernier.

Selon l’honorable Zoumana N’tji DOUMBIA, 28 lois ont été votées par la nouvelle législature.  Parmi les différentes lois votées, certaines ont plus attiré l’attention des populations de la cité du Banimonotié. Il s’agit, en l’occurrence,   de  la loi portant interdiction  de la production, de l’importation et de la commercialisation  des sachets plastiques  non biodégradables en République du Mali  ;  la loi portant ratification  de l’Ordonnance N°2013 -024/P-RM du 30 décembre 2013 portant création de l’Observatoire national de l’Emploi et de la Formation et celle portant ratification  de l’Ordonnance N°2004-001 /P -RM  8 janvier   2014 autorisant  la ratification de l’accord de financement N°5286-  ML, signé à Washington , le 8 octobre 2013 entre le Gouvernement malien et l’association  Internationale du Développement (IDA)pour le financement du Programme  de Productivité Agricole  en Afrique  de l’Ouest(PPAAO),phase II.

Ladite journée de consultation et de restitution a été mise à profit par les populations de Bougouni pour rappeler à leurs mandants à l’Assemblée nationale  les difficultés auxquelles elles sont confrontées. Au nombre de ces difficultés, ont –elles cité : la faible mécanisation agricole ; l’insécurité grandissante et  le bitumage de la route de  Manakoro.

Les députés ont rassuré qu’ils suivent de près l’évolution de ces dossiers auprès des différents départements ministériels concernés.

Dans tous les cas, la satisfaction était perceptible sur le visage des autorités  et des populations massivement venues pour la circonstance.

Il est important de rappeler que les députés de Bougouni  ont ouvert un centre d’Ecoute, d’information et d’orientation au mois d’octobre dernier.

Quant à cet  exercice de restitution parlementaire, il était  le 2eme du genre.

Par Bertin DAKOUO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *