BOURSES SPORTIVES DU VENEZUELA : Le 1er contingent sélectionné

Le Chargé de mission du ministère des Sports, Amadou BOUARE, a animé un point de presse, le jeudi dernier, pour expliquer les principes et les critères qui ont prévalu quant au choix de ce premier contingent de 50 personnes admissibles aux bourses sportives du Venezuela. Le départ de ce premier groupage est prévu d’ici fin octobre prochain pour la rentrée 2014-2015  du Venezuela qui a d’ailleurs débuté.

Il était entouré pour l’occasion du représentant de l’ambassade de la République bolivarienne du Venezuela, Angel MUJICA ainsi que des responsables chargés des sports dans le pays.

Le choix de ces boursiers s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des 150 bourses que la République bolivarienne du Venezuela a accordées à notre pays, à travers le ministère des Sports, pour le renforcement des sportifs maliens.

L’objectif du point de presse était d’informer et d’expliquer le processus d’attribution de ces bourses qui, selon M. BOUARE, a été fait dans la plus grande transparence avec des critères préalablement définis.

Pour ce faire, il a indiqué qu’une commission a été créée, elle-même consistée de représentant de départements ministériels, d’acteurs et responsables sportifs dans le pays pour le choix des bénéficiaires de ces bourses.

Ainsi, à la date du 17 septembre 2014 correspondant à la date limite de dépôt de candidature, la commission a enregistré 306 dossiers qui se répartissent comme suit: 114 dossiers pour la filière nouvelles technologies sportives ;  44 dossiers pour l’entrainement sportif ; 34 dossiers pour la filière activités physiques ; 71 dossiers pour la filière physiothérapie (médecine sportive) ; 33 dossiers pour la filière technologie alimentaire et restauration sportive.

Après avoir recensé les candidatures venues de presque toutes les localités du pays, il a été procédé, selon M. BOUARE, au classement des candidats selon les critères et les spécialités des postulants. C’est à l’issue de ce processus, a-t-il ajouté, que la commission a procédé au classement des candidats par ordre de mérite, par année d’obtention du bac pour convenir ensuite sur le choix de 50 candidats admissibles aux bourses, dont 22 filles, alors que la demande est de 40 personnes pour ce premier contingent.

A cet égard, les candidats admissibles se répartissent comme suit: 7 personnes pour la filière nouvelles technologies sportives ; 6 personnes pour les activités physiques ; 7 personnes pour l’entrainement sportif ; 10 personnes pour la médecine sportive ; 10 personnes pour la technologie alimentaire et restauration sportive. Pour chaque filière, il est prévu 2 suppléants pour éviter de place libre en cas défaillance ou d’abandon des candidats.

Car, le choix définitif, a précisé Amadou BOUARE, de ces candidats va être fait après les tests médicaux, l’entretien individuel à l’ambassade du Venezuela. Ainsi, les candidats à cette phase déclarés inaptes seront remplacés.

À cela, en plus d’avoir un passeport en cours de validité, les candidats retenus doivent signer un engagement personnel. Le sens de ce serment, a expliqué le conférencier, leur engage au retour à la fin des études de venir servir leur pays.

À noter que les bourses sont de deux natures : 120 bourses d’études de longue durée allant de 5 ans et 30 bourses de perfectionnement pour des basketteuses, des athlètes, des pratiquants d’arts martiaux et de l’encadrement technique des disciplines sportives concernées pour 6 mois de formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *