Search
mercredi 20 septembre 2017
  • :
  • :

Bras de fer syndicat/directrice des domaines: les travailleurs persistent, la directrice s’accroche

Le comité syndical de la direction des domaines et du cadastre a fait le compte rendu de ses négociations avec le ministère du Travail. Sur les 17 points de revendication qui ont motivé ses grèves de 48 et de 72 heures, en octobre et novembre, les travailleurs pressent le syndicat à aller vers une grève illimitée.

C’est un syndicat très remonté contre la directrice pour n’avoir pas voulu lui prêter oreille à ses revendications et déterminé à tout faire pour la satisfaction totale de ses revendications.

Tout porte à croire que le climat de confiance entre ces deux parties est rompu, à l’issue du meeting du jeudi dans la cour de la DNDC.

Selon le secrétaire général du comité syndical, Lassana DJOURTE, les deux mouvements de grève observés par les travailleurs ont été un succès. Car, ils ont permis d’amener les autorités autour de la table afin de discuter des préoccupations des travailleurs même si beaucoup reste à faire. Selon lui, à l’issue des échanges avec la commission de conciliation mise en place, pour la circonstance, 7 des 17 points de revendication ont eu des réponses satisfaisantes de la part du gouvernement. Mais, cela ne suffit pas puisque tout le reste constitue des points essentiels.

Le secrétaire général et ses camarades exigent le départ de la directrice pour comme condition d’un retour de la sérénité au sein de cette boîte. En effet, sur les 17 points de revendication posés par le comité syndical figure, en premier lieu, le départ de la directrice. Les travailleurs l’accusent d’être réfractaire au dialogue et de ne prendre aucune initiative pour trouver des solutions à leurs revendications. Comme si cela suffisaient pas, les syndicalistes demandent l’abrogation du décret de nomination de la directrice qui contient des irrégularités.

Il est reproché à la directrice de rejeter la clé de répartition des émoluments fixée de commun accord entre les travailleurs et la direction. En lieu et place, Mme a créé sa propre clé en fonction de ses humeurs et des affinités, dénonce-t-on à la DNDC. Aussi, est-elle accusée d’avoir pris en charge son chauffeur privé dans le partage des émoluments au même titre qu’un agent de catégorie B du service atteste cela.

La dégradation de ce climat de confiance entre les travailleurs et la directrice est à l’origine de la paralysie du service, depuis un certain temps, selon de nombreux témoignages faits sur place.

«Avez-vous constaté comme moi que les courriers ne circulent plus dans ce services? Tout est bloqué au niveau de la directrice et les usagers nous versent tous les jours leurs venins parce que nous refusons de traiter leurs dossiers. Nous n’en sommes rien», s’est défoulée une dame.

Face à l’échec de la dernière négociation, le comité syndical se propose de préparer un nouveau préavis de grève, cette fois-ci illimitée. Mais d’ici là, des actions syndicales comme des marches et des sit-in pourront être organisés. Les responsables syndicaux ont invité les militants à se préparer pour faire face à toutes les pressions qui vont être faites pour briser l’élan syndical.

Pour rappel, dans son préavis de grève, le comité syndical revendique entre autres: la mise en place d’une commission d’élaboration d’un plan de carrière des agents en harmonie avec le cadre organique de la DNDC et les DRDC ; la dynamisation de la commission de relecture du Code Domanial Foncier en prenant en compte une prescription pour mieux protéger des agents afin d’organiser une journée de validation avec les cadres des Domaines et du Cadastre en service ou en retraite ; la recherche de bâtiments adéquats pour la DNDC et la DDC-DB avant la construction d’un hôtel des Domaines et Cadastre ;  l’équipement des Directions des Domaines et du Cadastre en matériels (fauteuils, chaises, ordinateurs, imprimantes … etc.) ; la formation continue à l’interne pour la mise à niveau des agents dans le cadre de la maîtrise des textes régissant des affaires domaniales et foncières ; des informations et échanges sur les contenus de la feuille de route du ministre en charge des Domaines avec tous les agents à travers une tournée de la Direction Nationale et la Section Syndicale, afin de pouvoir motiver des agents dans le cadre de l’atteinte des recettes prévisionnelles de 2014 ; l’équité entre les agents en tenant compte de l’assiduité, la ponctualité et le sérieux dans le travail ; l’audit sur la gestion de notre partenariat avec le PAGAM de 2012 au 31 juillet 2014.

 Par Sidi DAO

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *