Search
vendredi 20 mai 2022
  • :
  • :

Caisse malienne de sécurité sociale: les projets de budget et le plan d’action adoptés

La Caisse malienne de sécurité sociale (CMSS) a tenu, ce jeudi 24 février 2022, la 17è session de son conseil d’administration sur la délégation de gestion de l’AMO, couplée aux travaux de la 27e session du conseil d’administration. C’était sous la présidence du ministre de la Santé et du développement social, Diéminatou SANGARÉ ; en présence du Directeur général de la CMSS, Issiaka KONÉ, et les membres du conseil d’administration.

Ces deux sessions ont été consacrées aux projets de budget et de plan d’actions de la CMSS au titre de l’exercice 2022.
Au titre de la 17e session du conseil d’administration consacrée à la gestion de l’Assurance maladie obligatoire à la CMSS, les administrateurs ont examiné et adopté le procès-verbal de la 15e session ; examiné et adopté des projets de budget et de plan d’actions de la délégation de gestion de l’AMO à la CMSS au titre de l’exercice 2020.
Quant à la 27e session du Conseil d’administration, ils ont examiné et adopté le procès-verbal de la 25e session ordinaire ; examiné et adopté l’état d’exécution des recommandations de la 25e session ; examiné et adopté le rapport du Commissaire aux comptes sur les états financiers au titre de l’exercice 2020 ; examiné et adopté le projet de décision fixant les détails de l’organisation et du fonctionnement de la CMSS.
A l’entame de son propos, le ministre de la Santé et du développement social, Diéminatou SANGARÉ, a souligné l’importance de l’Assurance maladie obligatoire au Mali dans le dispositif sanitaire. Une initiative qui contribue à l’allègement des dépenses de santé des populations couvertes.
Elle a informé que les autorités envisageaient son extension à toute la population à travers la mise en place du Régime d’assurance maladie universelle.
Selon madame la ministre, le projet de budget de la CMSS au titre de l’AMO pour l’exercice 2022 est arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 28 927 479 416 FCFA, soit une augmentation de 8,63% par rapport au budget de l’exercice 2021 qui était de 26 628 464 619 FCFA.
Elle a précisé que ce projet de budget prend en compte les activités de la tranche annuelle de la convention d’objectivité et de moyen 2020-2022 conclue entre le conseil d’administration et la direction générale de la CMSS.
Parmi les activités prévues en 2022, Diéminatou SANGARÉ a cité entre autres : l’intensification de l’immatriculation des assurés et des nouveaux bénéficiaires du régime ; la poursuite de la déconcentration de la liquidation des feuilles de soins à travers l’interconnexion des centres de paiement ; les activités de suivi de la liquidation des feuilles de soins et de recouvrement des cotisations auprès des collectivités territoriales ; le renforcement des capacités opérationnelles.
« En dépit de la crise socio-économique qui ébranle le monde entier et la situation sociopolitique de notre pays marquée par l’embargo illégale et inhumaine dont nous sommes victimes, la CMSS doit assurer ses missions essentielles en faveurs de ses assurés, notamment le recouvrement de ses ressources, le paiement régulier des pensions et des prestataires conventionnés », a affirmé madame le ministre.
Elle a indiqué que le budget de la CMSS au titre de l’exercice 2022 est arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 183 013 512 332 FCFA, soit une augmentation de 8,15% par rapport au budget 2021 qui était de 169 224 525 755 FCFA.
La ministre de la Santé et du développement social s’est dit convaincue que les recommandations de ces deux sessions permettront à la CMSS d’assurer convenablement ses missions.

PAR MODIBO KONÉ




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *