Search
mardi 20 avril 2021
  • :
  • :

calendrier référendaire et électoral consensuel: le M5 appelle les acteurs politiques à une vaste concertation

En prélude au cadre de concertation qui s’ouvre ce matin sur les préparatifs du referendum et des élections générales, le Mouvement du 5 Juin Rassemblement des forces patriotiques M5-RFP a élaboré une déclaration hier jeudi. Dans ce document, il désapprouve la démarche du ministère de l’Administration territoriale à agir et à décider seule. Ainsi, condamnant cette démarche, le M5-RFP appelle les acteurs politiques à une vaste concertation.

DECLARATION SUR LA PREPARATION NON INCLUSIVE DES ELECTIONS ET LES MANŒUVRES DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECEN TRALISA TION
Dans une Déclaration datée du 20 janvier 2021, suivie le lendemain d’une lettre adressée au Président de la Transition Bah N’Daw, le Mouvement du 5 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) attirait déjà l’attention de l’opinion nationale et des partenaires du Mali sur l’incongruité des autorités de la Transition à vouloir tenir des concertations techniques sur le cadre législatif et organisationnel des élections à venir avant les concertations politiques garantes de démarches inclusives et concertées pour définir les termes de références des consultations prévues.
Malheureusement, le M5-RFP constate avec regret que le Ministère de l’Administration territoriale continue sa marche forcée en refusant la mise en place préalable d’un processus et d’un mécanisme de concertation inclusive dont les termes de références auront été préalablement discutés et convenus avec tous les acteurs du processus électoral.
Ce ministère, en charge des élections, qui travaille très clairement à une cession organisée du pouvoir à des amis et complices en lieu et place d’élections inclusives, régulières et transparentes a de nouveau convié les partis politiques à une rencontre ce 29 janvier 2021 sur les préparatifs du référendum et des élections générales sur la base de textes unilatéralement élaborés en dehors de tout consensus politique.
Le M5-RFP dénonce cette nouvelle tentative de passage en force des autorités de la Transition et refuse de s’associer à une manœuvre de pure communication pour faire valider un agenda élaboré par des officines connues.
Le M5-RFP invite par conséquent les partis politiques à la plus grande vigilance pour ne pas cautionner des pratiques antidémocratiques, exclusives, mises en œuvre contre eux mais dont la réalisation et la crédibilité requièrent leur complicité suicidaire.
Aussi, le M5-RFP en appelle à une vaste concertation entre tous les acteurs politiques pour convenir d’une démarche plus inclusive et plus transparente pour un calendrier référendaire et électoral consensuel et réaliste.

Bamako, le 28 Janvier 2021 Pour le M5-RFP
Choguel Kokalla Maiga




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *