Search
dimanche 19 septembre 2021
  • :
  • :

Campagne agricole 2021-2022: Choguel rassure les producteurs

Le Premier ministre, le Dr Choguel Kokalla Maïga, accompagné d’une forte délégation, a entamé, le vendredi une tournée dans les régions de Bougouni, Sikasso et Koutiala pour le week-end. L’objectif de cette tournée dans ces régions agricoles est de s’enquérir de l’état de l’hivernage et de la campagne agricole dans cette zone cotonnière, principale produit d’exportation de notre pays, après l’or.

Bougouni
La région de Bougouni a été la première étape de cette première tournée depuis la nomination du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga dans le Mali profond.
Accueilli par les autorités administratives, politiques, traditionnelles et religieuses ainsi que la société civile, le Premier ministre a rencontré les Acteurs du monde rural de Bougouni.
Au cœur de la visite, la campagne agricole comme annoncé. Le Premier ministre a salué les Notabilités de Bougouni et sollicité leurs bénédictions pour la réussite de la campagne et de la Transition avant de tenir une conférence de cadres élargie aux forces vives.
Le Premier ministre se dit satisfait de l’accueil qui lui a été réservé par la population de Bougouni. Il a expliqué les raisons de sa visite par le souci des plus hautes autorités de constater de visu la situation réelle de la campagne.
« Nous avons entendu vos messages. Il s’agit aussi à travers cette tournée de rassurer les populations que le gouvernement de la Transition est à leur écoute et à leur service pour une conduite vertueuse des affaires publiques », a expliqué le Premier ministre.
Choguel Maïga a expliqué aux cadres que le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta, l’a chargé de rencontrer les maliens partout où ils sont : paysans, éleveurs, pêcheurs, commerçants, artisans, industriels, bref tous les acteurs du monde rural et économique afin de les écouter et comprendre leurs préoccupations.

Sikasso
Après la région de Bougouni ; le vendredi, la seconde étape du déplacement du Premier Dr Choguel Kokala Maiga l’a conduit dans la capitale du Kénédougou, Sikasso.
Dès son arrivée, le Premier ministre a procédé à l’inauguration du Centre de conservation de la pomme de terre. Il s’agit d’une chambre froide d’une capacité de 3000 tonnes réalisée grâce à un investissement de 2 milliards 236 millions de Fcfa dont un financement de 1 milliard du Japon.
La réalisation de ce centre, dira le Premier ministre, est l’illustration parfaite de la continuité de l’État dans l’effort.
Pour le ministre du Commerce et de l’industrie, ce centre contribuera fortement à réguler le marché de la pomme de terre.
Poursuivant son programme dans la région de Sikasso, le Premier ministre a visité la Plate-forme frigorifique «Frigo Sud» appartenant au promoteur privé Ousmane Sidibé.
Avec une capacité de 3000 tonnes de pomme de terre, ce centre est un investissement de 1 milliard 700 millions de Fcfa. Il a félicité le Promoteur et à travers lui tous les acteurs de l’agro-business malien.
Achevant sa visite dans la région de Sikasso, le Premier ministre s’est dit réconforté par ce qu’il a vu.
Choguel Kokalla Maïga se dit convaincu que lorsque les Maliens sont ensemble, soutenus et accompagnés rien ne leur est impossible.
En route pour la troisième et dernière étape de sa tournée, Koutiala, le Premier ministre a visité dans le village de Douna Ouna l’exploitation cotonnière de Tahirou Bouaré.
D’une superficie de 50 hectares, ce champ emploie 21 personnes dont 13 femmes. L’état de cette culture présage une campagne réussie.
Comme à Bougouni et Sikasso, le Chef du gouvernement a tenu à Koutiala également une conférence des cadres élargie aux forces vives.

Koutiala
En souhaitant la bienvenue au Premier ministre et à sa délégation, le maire de la capitale de l’or blanc n’a pas caché la satisfaction de la population de voir le Premier ministre au contact des acteurs sur le terrain.
Une satisfaction partagée par le représentant de la chambre d’agriculture locale.
Le Président de l’Assemblée Permanente de la Chambre d’Agriculture du Mali a d’abord remercié les populations de Koutiala pour l’accueil réservé à la délégation avant d’annoncer l’engagement des producteurs de coton à battre les records au terme de cette campagne.
Réconforté par la volonté affirmée du gouvernement de soutenir les acteurs du monde rural, le Président de l’APCAM a invité les acteurs du secteur à soutenir la Transition pour réussir la refondation.
« Nous sommes fiers d’entendre le Premier ministre affirmer la pleine disponibilité du gouvernement d’accompagner les producteurs », a-t-il indiqué.
La réponse de Sikasso, dira le Président de l’APCAM, Sanoussi Bouya Sylla, est historique et me fonde à engager tous les acteurs du monde rural à soutenir la Transition, a-t-il laissé entendre sous les ovations nourries de l’assistance.
En réponse, le Premier ministre a affirmé toute sa satisfaction de voir des acteurs mobilisés et engagés comme pour donner la preuve que la détermination paye.

Satisfecit
Choguel Kokalla Maïga a informé ses interlocuteurs sur le sens de sa mission : « je suis venu dans cette mission sur instruction du Président de la Transition qui entend que le gouvernement soit un gouvernement de terrain, un gouvernement d’ action ».
« Nous sommes venus savoir : quelles sont vos préoccupations ; quel type d’Etat vous voulez » , a expliqué le chef du gouvernement.
Il a déclaré être venu au nom du Président de la transition informer les populations de la région sur le Plan d’Action adopté par le CNT.
«Le Mali nouveau, c’est à vous de le proposer. Cela passera par les Assises Nationales de la refondation. Des Assises que nous voulons légitimes et inclusives. Pour réussir ce challenge nous avons besoin de vos bénédictions », a laissé entendre le Dr Choguel Kokalla Maiga.
Le Premier ministre a souhaité enfin que la population témoigne à la fin de la Transition que la Transition a accompli sa mission historique grâce à un soutien populaire.

RASSEMBLÉS PAR LA RÉDACTION




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *