Search
mardi 9 août 2022
  • :
  • :

Carte NINA: le ras-le-bol unanime

Le Premier ministre, Choguel Kokalla MAÏGA, a présidé, ce lundi 29 novembre 2021, une réunion du Conseil de cabinet sur la problématique de la Carte NINA. Une énième rencontre, toujours sur cette question qui constitue aujourd’hui la principale préoccupation des maliens établis à l’extérieur. Sur la toile, c’est le ras-le-bol qui résume la réaction des Maliens sur cette problématique. Car de nombreux Maliens établis à l’étranger éprouvent beaucoup de soucis pour renouveler leur passeport pour faute de la carte NINA. Pour les internautes, il est plus qu’urgent que le Gouvernement trouve des solutions appropriées pour mettre fin à la souffrance des citoyens. C’est le débat de votre facebookan du jour.

Makan Sacko : on ne parle pas, on regarde et on suit en espérant que le problème de carte Nina ne sera pas dans les tiroirs de la Primature. Vraiment il est temps que les Maliens aient leurs passeports on ne veut plus de carte NINA. Dissocier avec le passeport c’est la seule solution car avec ce problème de NINA les gens sont devenus des sans-papiers, des fous.

Alhadji Camara : annuler la carte NINA pour le passeport, parce que ça pose trop de problème à ce niveau chez nos compatriotes à l’étranger.

Alimamy Traoré : pensons à la diaspora, car il contribue au développement du Mali chaque année.

Youssouf Dia : vraiment, si on n’arrive pas à régler le problème de NINA définitivement, il faut tout simplement dissocier le NINA avec le passeport.

Sanga Mentor : courage et félicitations, en avance pour la prochaine solution. Je propose qu’il fasse faire de nouveau le RAVEC sur toute l’étendue du territoire national avec de nouvelles données. Mettre l’ancien RAVEC dans la poubelle. Hors service.

Oumane Kt : dissocier la du passeport c’est donné des passeports aux maliens. Chaque être sur terre a droit au minimum de bonheur quand même.

Ibrahim Sangare : M. le PM, beaucoup de nos jeunes restent sans papier dans cette vie difficile de l’Europe. Pensez à la souffrance de ces jeunes. Dissociez cette carte à l’obtention du passeport.

Mda Doukara : il y’a eu toujours des réunions sur cette problématique de carte NINA, mais le peuple veut voir un résultat. On est fatigué avec cette histoire de Carte Nina. Qu’ils suppriment ou qu’ils règlent le problème ‘’epicetout’’. Chaque jour réunion autour… mais le problème reste.

Gory Sylla Mahamadou : chaque fois on entend la même chose alors que le problème est toujours là. Dites-nous simplement la vérité au lieu de nous manipuler chaque fois avec des réunions inutiles.

Mali Seminaire : Vraiment il était temps ? Enfin le gouvernement écoute la population. Que ça soit le déclic.

Famara Sylla : il ne faut plus que la France nous imprime nos NINA. Faite notre NINA chez nous.

Oumar Diarisso Directeur Général : en tout cas nous attendons l’abolition pure et simple de cette carte de merde.

Mohamed Sagara : il faut même arrêter la carte NINA. Vraiment, nous sommes trop fatigués. Actuellement pour avoir la fiche individuelle certains payent par exemple 20 000f par document.

Hadi M’baye Hady : il faut supprimer cette carte NINA définitivement, elle cause beaucoup de torts aux Maliens.

Bafaga Radieux Child : cette carte piétine vraiment non seulement de l’extérieur mais de l’intérieur, car depuis 2018 je ne parviens point à corriger la mienne étant donné qu’on ne peut pas faire de concours sans celle-ci.

Alpha Keita : cette histoire de carte NINA vous fait perdre le peu de crédibilité que vous aviez en tant qu’institution de la République. Moctar Ouane a fait le show, mais ça n’a rien donné. Maintenant, vous revenez avec le Choguelisme.

Magass Le Renoi : vraiment monsieur le Premier ministre, nous sommes très fatigués à cause de cette carte Nina. Ça fait combien d’année que nous les pauvres maliennes et maliens sont en train de pleurer partout au monde. Mais jusqu’à présent, l’État malien n’a pas trouvé la solution à ce problème. Chaque fois l’Etat malien fait des réunions. Réunions sur réunions, mais solution zéro. Quelle honte ! La transition actuelle, la Maliens vous font confiance, donc soyez des dignes fils du Mali pour régler ce problème de carte NINA. Je vous remercie.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *