Search
samedi 8 mai 2021
  • :
  • :

CHU du Point G: un bicéphalisme syndical persistant

Depuis deux ans, le bureau du Comité syndical des travailleurs du CHU du Point G, dirigé par Fousseyni COULIBALY a été suspendu pour cinq ans, à l’issue du 13ème congrès statutaire du syndicat national de la santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille tenu les 21 et 22 décembre 2018. Malgré la décision du congrès, le nommé Fousseyni COULIBALY continue de signer en qualité de secrétaire général du comité syndical du CHU du Point G.

A l’hôpital du Point G, les travailleurs sont divisés en deux comités syndicaux. L’un est dirigé par Karim TRAORE et l’autre est dirigé par Fousseyni COULIBALY.
En 2018, le syndicat national de la santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille (SNS-AS-PF), en toute responsabilité, a tranché cette affaire de comité syndical au CHU du Point G.
Cependant, au regard du rapport du conseil national en date du 20 décembre 2018, des statuts et règlement ainsi que les débats et analyses sur les décisions prises par le conseil national, le 13e Congrès statutaire du SNS-AS-PF tenu les 21 et 22 décembre 2018 a décidé de suspendre Fousseyni COULIBALY et son bureau pour cinq ans.
Le syndicat national de la santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille, affilié à l’UNTM, a aussi adressé une correspondance au directeur général du CHU du Point G, en date du 4 janvier 2019, portant application de la résolution leur 13e congrès. Le syndicat national de la santé, a précisé dans sa correspondance que ‘’dans le cadre de l’exécution de la mise en œuvre des résolutions issues du 13e congrès statutaire du Syndicat national de la santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille, veuillez bien recevoir copie de ladite résolution pour toutes finsutiles’’.
Le SNS-AS-PF a expliqué dans la résolution que ‘’le congrès statutaire du SNS-AS-PF des 21 et 22 décembre 2018 a validé et confirmé les sanctions disciplinaires et décisions suivantes. Le congrès suspend Fousseyni COULIBALY et son bureau parallèle du CHU du Point G pour cinq ans, c’est-à-dire toute la durée de son mandat’’.
Par contre, le SNS-AS-PF a reconnu le bureau dirigé par Karim TRAORE, secrétaire général, comme le seul interlocuteur des autorités administratives.
Dans la résolution du congrès du syndicat national de la santé, il a été décidé par les congressistes de ‘’suspendre Losseny BENGALY, secrétaire général du comité syndical du CHU Gabriel TOURE pour un an à compter du 22 décembre 2018’’.
Le SNS-AS-PF a engagé le bureau exécutif national rentrant à la mise en œuvre immédiate des présentes décisions.
Enfin, Fousseyni COULIBALY signe des documents administratifs en qualité de secrétaire général du comité syndical des travailleurs du CHU du Point G. Selon nos investigations, la dernière signature date du 06 avril dernier, du préavis de grève des hôpitaux de Bamako et de Kati.

Par SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *