Search
mercredi 5 août 2020
  • :
  • :

CIIV: lutte contre l’exclusion sociale

Dans la mouvance de la Journée internationale des droits de la femme, l’Association des veuves et orphelins de Djicoroni-Para (AVOD) a organisé, samedi, un déjeuner collectif à l’endroit des orphelins dudit quartier. La mairie dudit quartier a abrité les activités de cette journée qui a enregistré la présence des autorités communales et traditionnelles de la commune IV. Cette rencontre avait pour objectif de faire la promotion socioéconomique des femmes et des orphelins de la commune.

C’est dans la convivialité que les responsables de AVOD et leurs partenaires ont partagé avec ces orphelins des plats copieux et des fruits et légumes, comme pour respecter les consignes des nutritionnistes qui recommandent des fruits et des légumes en souplement alimentaire.

En campant le décor, Mme KEITA Kany CAMARA, la présidente de l’Association s’est dit satisfait de la mobilisation de toutes ces personnes de bonnes volontés qui se sont mobilisées autour de son association, pour donner le sourire aux veuves et eux orphelins. Selon, elle ce moment de communion est une occasion de démontrer leur solidarité à ces enfants qui sont confrontés aux aléas de la vie.

« Cette Journée a pour objectif de faire la promotion socio-économique des femmes afin de favoriser le bien-être dans nos familles. Exhorter les bonnes volontés à lancer des actions de solidarité pour les veuves et des orphelins pour qu’ils ne soient pas marginalisés. Notre association, qui compte à son sein une centaine de membres, a besoin de l’accompagnement de tous », a-t-elle dit, avant de saluer le geste salutaire de M. Issa GUINDO qui a fait don d’un bœuf et d’une enveloppe symbolique, pour permettre aux orphelins de bien déjeuner. D’autres personnes de bonnes volontés ne sont restées en marge. Ils ont mis la main à la poche pour rehausser l’éclat de cette journée.

« Accompagner quelqu’un, c’est ne se placer ni devant, ni derrière, ni à la place, c’est être à côté. Merci à vous pour votre engagement pour les plus nécessiteux », a-t-elle dit. Quant à Mme BOLLY Samadjè COULIBALY, conseillère municipale de la commune, elle a trouvé normal d’appuyer des initiatives comme celle-ci.

« Ces enfants sont les espoirs de toute une génération. Nous devons les épauler pour qu’ils réalisent leur rêve d’avoir un avenir radieux et surtout un espoir pour le Mali futur. J’ai accepté de parrainer cette journée avec la plus grande satisfaction. Aidons ces enfants, pour qu’ils aident tout un peuple dans un futur proche », a-t-elle dit.

Madou TRAORE, représentant de l’ex-maire Issa GUINDO, a salué au nom de son émissaire l’initiative.

« Le Maire GUINDO me charge de vous dire qu’il réitère son soutien à AVOD et ses orphelins. Il souhaite par la même occasion bonne fête de 08 mars à toutes les femmes du Mali », a-t-il souligné.

Setou DIARRA, une veuve, mère de 8 orphelins à Djicoroni- Para, a quant à elle, salué les actions de AVOD.

« Nous sommes au sein de cette association parce que nous bénéficions de l’aide des bonnes volontés grâce à Mme la Présidente. Elle mobilise des fonds et des dons d’autres natures, notamment des vivres et des non vivres, pour le bien-être de nos enfants. Au nom des autres membres de l’association, je salue Mme la présidente pour son engagement à l’endroit des veuves et des orphelins de notre commune. Je lance un appel aux partenaires à l’aider afin qu’elle nous aide en retour », a-t-elle martelé.

Signalons que toutes les mesures de prévention contre le Corona virus ont été respectées, à l’occasion pour protéger les enfants et les invités.

PAR CHRISTELLE KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *