Search
jeudi 13 décembre 2018
  • :
  • :

Citoyenneté: le Mali à l’école de la Corée du sud

En visite de travail dans notre pays, le vice-président de l’ONG coréenne International Youth fellowship (IYF), Hee Jing PARK, a animé une conférence-débats, le jeudi dernier au Carrefour des Jeunes de Bamako, sur le changement de mentalité et le renforcement de la citoyenneté. La cérémonie d’ouverture de la rencontre a été présidée par le Secrétaire général du ministre de l’emploi, de la formation professionnelle et de la jeunesse.

La visite de la délégation coréenne s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la convention de partenariat entre le ministère de la jeunesse et l’ONG International Youth fellowship. En plus de la rencontre avec les autorités maliennes, la mission, conduite par M. PARK, a animé une conférence-débats avec les responsables des structures faitières de la jeunesse et de la construction citoyenne de notre pays sur le changement de mentalité qui se trouve être à la base du miracle du développement coréen. Auparavant, il a tenu le même exercice avec la police nationale.

Le conseiller technique Hamady BATHILY, du ministère de l’Emploi, de la formation professionnelle et de la jeunesse, a introduit les débats par un rappel du processus ayant sanctionné la signature de la convention de partenariat entre le Mali et l’ONG. Il a ainsi fait savoir qu’une délégation malienne, conduite par le ministre KOITA a séjourné, il y a quelques mois, en Corée du sud pour s’imprégner du système d’éducation de jeunes coréens. « Notre pays est confronté à un défi de citoyenneté, de repère. Nous avons pour cela besoin d’expériences de citoyenneté pour avancer », a soutenu M. BATHILY. Selon lui, en la matière, la Corée du sud est un exemple réussi. A partir de rien, la Corée du sud, qui était au même niveau de développement que le Mali, est devenue un pays émergent.

Emerveillé par l’éducation citoyenne de ce pays, le ministre a alors souscrit à la signature d’une convention de partenariat avec International Youth Fellowship, en vue d’aider notre pays à la formation citoyenne. M. BATHILY justifie le choix du ministre par le fait que les programmes citoyens de cette ONG cadrent avec les politiques nationales d’éducation de notre pays. A côté de la formation des jeunes maliens, l’ONG a également offert des matériels informatiques au ministère, a ajouté le conseiller technique.

Dans son exposé, le vice-président de l’ONG IYF est aussi revenu sur l’histoire de la Corée du sud et de son miracle de développement. Il a rappelé que son pays a été confronté, dans les 1950, à des profondes crises et des guerres. A cause de ces situations, la Corée du sud était avec l’Inde le pays le plus pauvre au monde. Ainsi, il y a 50 ans le peuple coréen n’avait pour seul rêve que de manger et de s’habiller. Mais ils ont pu se développer grâce leur mentalité, à leur esprit d’engagement.

Hee Jing PARK est convaincu que le Mali, en s’inspirant de la Corée du sud, peut aussi réussir à surmonter sa crise, son problème de développement et devenir un pays émergent. Selon lui, cela est possible avec le changement de mentalité et nécessite de travailler dur pour les générations à venir.

En principe, la mission coréenne sera reçue par le Premier ministre malien aujourd’hui.

Par Sikou BAH

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *