Search
vendredi 24 septembre 2021
  • :
  • :

CNT: l’allumeur allumé

Dans un débat sur renouveau TV, Nouhoum SARR, membre du CNT, a déclaré que le Mali dispose des hommes valables dans les rangs des forces armées et de sécurité. Il ajoute que ceux qui ne sont pas à la hauteur doivent être reversés à la Protection civile ou dans les sociétés de gardiennage. Il n’en fallait pas plus pour soulever une colère noire des agents de la Protection civile. Les réponses n’ont pas tardé pour mettre Nouhoum SARR à sa place. Dans une vidéo, des membres de la Section syndicale de la Protection civile, ont exprimé leur mécontentement. « Les propos de Nouhoum SARR nous blessent profondément, ces propos donnent raison à ceux qui ont critiqué la composition du CNT. La Protection civile a toujours rendu service à la nation avec les moyens dont elle dispose. La Protection civile n’est pas un dépotoir des gens ratés. Ce sont des propos d’une personne limitée qui cherche à créer la différence entre les forces armées et de sécurité du Mali. Des corps qui se complètent dans leurs missions. Au lieu de rassembler les forces armées, Nouhoum SARR essaye de créer la division. Notre slogan est : ‘’protéger ou périr’’ ; et beaucoup ont perdu la vie en sauvant des vies. Que Nouhoum SARR retourne sur les bancs, nous sommes là pour la protection du Mali et des Maliens. Qu’il remue sa langue plusieurs fois avant de parler. Il est instruit, mais il manque de connaissances », peut-on entendre dans la réaction des responsables syndicaux de la Protection civile. Ils se disent dans la dynamique de saisir le CNT, afin que l’institution recadre Nouhoum SARR. Aussi, la Protection civile prévoit de saisir le Premier ministre pour manifester son mécontentement. Ce n’est pas tout, d’autres actions seront menées cours si la réaction des autorités n’est pas à la hauteur des propos tenus par Nouhoum SARR. Sur la toile, c’est une condamnation quasi unanime des propos de Nouhoum SARR.
C’est le sujet de votre Facebookan du jour !

Sory Ibrahima Konaté : si vous connaissez ce monsieur (Nouhoum SARR) ou bien si vous connaissez quelqu’un qui connaît ce petit monsieur, dites-lui de réfléchir avant de piailler. Un petit « homme politique » (le contraire de ceux qui peuvent mobiliser), incapable d’obtenir la voix de sa propre famille ne doit pas s’attaquer à tout un service public. Il doit mesurer ses propos, on sait tous comment il est arrivé au CNT, on sait tous comment le CNT a été mis en place. On sait tous pourquoi il est au CNT. Qu’il se souvienne longtemps de cette citation d’Antoine Rivarol:
“En morale, on périt par des crimes, et, en politique, par des fautes.”
Et il vient de commettre une grave faute.

Sedina Oumar Keita : absolument, mais moi je le comprends, car il reste et restera un demi-lettré politique.

Doug Cisse : ce n’est pas lui hein, mais le coup d’État qui l’a fait venir.

Modibo Kané : il n’a rien vu, car c’est une lutte qui commence sans fin.

Cheick Ahmed Baba Kounta : mon cher, vraiment il a dérapé. Il doit rapidement demander pardon à toute la corporation.

Mahamadou Traore : il a fait honte à tous les membres du CNT, il ne mérite plus de parler au nom de la nation.

Seydou Dembele : si ce n’est pas au Mali, lui il n’a pas sa place dans la politique.

Adiagam André Saye : j’ai vraiment pitié de ce monsieur, car il ne sait pas que la Protection civile est un service de l’État. Que SARR sache que c’est un ministre de l’État qui est à la tête de la Protection civile.

Chaca Traoré : les hommes naissent libres et égaux, seuls les meilleurs deviennent des sapeurs.

Traoré Tidio Elbechi L’intouchable : vous avez vraiment raison, il temps qu’on se respecte dans ce pays.

Mamadou Sanogo : j’ai écouté la vidéo. Vraiment il vous a manqué de respect. C’est pourquoi j’ai dit de dissoudre le CNT.

Adama Diarra : propos très demeurés, c’est pourquoi le mal de ce pays a toujours été sa constitution. Sinon, en toute honnêteté, ce monsieur n’a pas le niveau recommandé pour représenter même dix (10 ) personnes, a fortiori, une communauté. Je suis vraiment navré par ses propos. Conséquemment, ces propos dérisoires de SARR doivent servir de bonne leçon à nous, Sapeurs du rang, Sous-officiers et Officiers. Nous devons redonner respect et considération à ce service.

Brehima N’golo Goita : voilà un monsieur qui étale au monde entier qu’il est limité en traitant la Protection civile de dépotoir des militaires inaptes et indisciplinés. De tels propos venant d’un soi-disant honorable, méritent réflexion et prouvent à quel point certains cadres maliens doivent retourner à l’école, surtout lui qui se proclame conseiller. Si la Protection civile était le corps des inaptes et indisciplinés, tu penses qu’il aurait eu ce succès et une telle renommée ? Ne sais-tu pas que c’est un corps d’élite dont le sacrifice pour la protection des personnes et leurs biens est le cheval de bataille ? ‘’Sauver ou périr’’, tel est le serment de la Protection civile. Penses-tu que ces hommes et braves femmes méritent d’être rabaissés à tel point ? Venant d’une personnalité politique comme toi, penses-tu que tu mérites une fonction HONORABLE ? Tu déçois énormément. Sais-tu combien de pompiers ont donné leur vie en sauvant ?

Hervé Traore : je pense qu’il est mieux d’attendre une excuse de la part de Nouhoum SARR auprès de vous, car il a vraiment fauté. Et surtout rester toujours dans votre discrétion, afin de préserver votre dignité et honnêteté…

Oumar Tientigui Dembele : il n’y a pas quelqu’un qui défend l’armée plus que Nouhoum SARR ; mais apparemment c’est une cabale contre lui. J’irai voir Nouhoum SARR pour avoir son avis sur la Protection civile.

Club des amis de Nouhoum Konaté : je n’ai pas entendu ses propos, mais je pense qu’ils sont déplacés ; pardonnez mon homo.

Alassane Oumar Dombia : je me demande quand va-t-on arrêter de vivre sur les réseaux sociaux et de se mettre au travail. Vraiment le Malien souffre par son ignorance.

Abdoulaye la Lumière : des insanités jetées par de pseudo politiciens sur toute une corporation. Force et courage à la Protection civile !

Modibo Diallo : SARR ne devrait pas vraiment dire ça. La plupart des Maliens parlent trop sans rien dire et pour des objectifs personnels. Et voici ce que ça donne comme résultat. Dénoncer et dénigrer est comme travailler pour beaucoup de personnes maintenant.

Oumar Samake : c’est regrettable qu’un parlementaire puisse parler ainsi.

Hervé Traore : personne n’a jamais eu de problème ni de confrontation avec vous, vous êtes dignes, honnêtes, valables dans le pays. Nouhoum SARR a vraiment très mal parlé.

Adama Toure : honnêtement vous n’avez pas à vous justifier mes braves soldats du feu, n’accordez pas de crédit aux propos des huff, même un fou n’ignore pas votre place dans la société à plus forte raison un Bamakois. Peut-être Nouhoum SARR veut une place chez, vous parce que c’est un opportuniste.

Kalifa Bengaly : mais s’il est dans l’ignorance, pourquoi lui répondre par une vidéo?

Salif Tounkara : salut les Sapeurs-pompiers. S’il vous plaît, parlez avec Nouhoum SARR d’abord avant de sortir sur les réseaux. Nous sommes tous des Maliens.

Salah Bamadio : un jour vous allez le ramasser au bord de la route, nous agent de santé savons ce que vaut la Protection civile, mais il va voir.

Kassim Traoré : Nouhoum SARR n’est pas cultivé, sinon la Protection civile est une branche de la Gendarmerie qui mérite respect.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *