Search
jeudi 20 septembre 2018
  • :
  • :

Comité central du RPM: IBK proclamé officiellement candidat

Le parti présidentiel et ses alliés s’engagent à réélire le Président dès le premier tour
C’était dans l’heure du temps et c’est désormais officiel : le président fondateur du RPM, Ibrahim Boubacar Kéïta, est le candidat du parti du Tisserand à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018. La candidature du président sortant pour un second et dernier mandat à la magistrature suprême du pays a été proclamée, officiellement, à la faveur des premières assises du Comité central du parti, visiblement convoqué à cet effet. À l’issu des travaux qui se sont déroulés les 5 et 6 mai, les militants du RPM et ceux de la Nouvelle plateforme d’alliance politique électorale se sont donné comme objectif de faire réélire le président Ibrahim Boubacar KEITA dès le premier tour de l’élection présidentielle, le 29 juillet prochain.

Conformément aux dispositions statutaires et réglementaires du parti, le Bureau politique national du Rassemblement pour le Mali (RPM) a convoqué, les samedi 5 et dimanche 6 mai, les assises de la session inaugurale du Comité central du parti. Dans l’agenda de ces assises, une rencontre a été organisée avec les élus à l’hôtel Maeva Palace, une entre le bureau politique nationale et les secrétaires généraux des sections de l’extérieur à l’hôtel Kimpesky et une troisième rencontre s’est tenue entre le bureau politique et les secrétaires généraux des sections de l’intérieur et les députés membres du parti à l’hôtel Maeva Palace.

Clin d’œil aux zones affectées
La deuxième étape a concerné les débats d’appel à candidatures à l’endroit du président Ibrahim Boubacar KEITA. Elle s’est déroulée en plénière au Palais de la culture sous la présidence du président du parti, le Dr Bakary TRETA, avec la participation des membres du Comité central. Au cours de cette rencontre, les présidents de fédérations accompagnés des secrétaires généraux des sections ont présenté successivement la vie du parti au niveau des fédérations et des sections. Ils ont également évoqué les difficultés liées au fonctionnement des organes dans les localités où sévit encore l’insécurité résiduelle, l’insécurité alimentaire des personnes et des animaux, les questions d’infrastructures de base.
Toutes les fédérations et sections ont fait une motion d’appel à candidature du président Ibrahim Boubacar KEITA à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018.
Les travaux de ces assises du comité central du RPM ont regroupé les membres du Bureau politique national, les membres du Bureau national de l’Union des Femmes du RPM, les membres du Bureau national de l’Union des Jeunes du RPM, 3 délégués par Fédération régionale, 3 délégués par sections de l’intérieur et de l’extérieur, les députés du groupe parlementaire RPM, les conseillers nationaux RPM, les chefs d’institutions et ministres membres du RPM, les présidents des collectivités communes, cercles et régions du parti, les membres des Commissions permanentes du parti et enfin les personnes ressources désignées par le président du parti.

IBK candidat des Tisserands
Aux termes des travaux, le peuple du Rassemblement pour le Mali a proclamé, officiellement, la candidature du Président Ibrahim Boubacar Kéïta pour un second et dernier mandat à la tête de notre pays.
Le Comité central a, en outre, proposé les éléments de la nouvelle plateforme d’alliance politique électorale avec l’ensemble des forces politiques et sociales ainsi que des personnalités indépendantes qui s’engagent, sans ambiguïté, à assurer la réélection du président IBK dès le 1er tour.
Aussi, le Comité central du RPM a défini, en rapport avec ses partenaires politiques et sociaux, les modalités et procédures pratiques de l’investiture de leur candidat, El Hadj Ibrahim Boubacar Kéïta, à l’élection présidentielle de 2018.
Dans son discours d’orientation, le président du parti, le Dr Bokary TRETA, a présenté la situation politique nationale et le projet de la nouvelle Plateforme d’alliance. Il a également rendu compte des rencontres des présidents des partis politiques de la Nouvelle plateforme d’alliance avec le président de la République qui s’est tenue le 5 mai au Palais de Koulouba. Il a informé les participants de la réponse favorable du président Ibrahim Boubacar KEITA à leur appel.
La rencontre au Palais de la culture a pris fin par la mise en place de trois commissions de travail. Il s’agit de la Commission résolution fédérale ; la Commission statut et règlement intérieur du parti et la Commission appel à candidatures et motions.

Le gouvernement appelé à la rescousse
Au cours de ces assises, le Comité central a exhorté le gouvernement à procéder à la distribution gratuite ou à des ventes subventionnées de céréales aux populations démunies. Il a exigé la transparence dans l’acheminement et la distribution de dons de céréales. Aussi, a-t-il demandé aux maires et aux conseillers des collectivités d’être loyaux dans le parrainage des candidats à l’élection présidentielle.
De même, les participants ont demandé au gouvernement la relecture du code des collectivités et la loi créant les nouvelles collectivités ; la réalisation et la réparation des infrastructures routières et à prendre toutes les dispositions nécessaires pour l’enrôlement des Maliens en général et ceux de la diaspora en particulier.
Par ailleurs, le Comité central a exhorté les responsables des structures du parti à instaurer l’unité et la cohésion entre les militants et à tenir régulièrement leurs réunions et instances statutaires. Il a instruit au bureau politique national, l’envoi des supports et les moyens de campagne à temps aux structures du parti.
Le Comité central a également pris acte du bilan politique du président de la République tout en lui félicitant pour les résultats honorables. Il a aussi félicité les partis politiques de la majorité présidentielle pour leurs appuis et leur accompagnement au président de la République dans la mise en œuvre de son Programme présidentielle.
Il n’a pas manqué de saluer la présence des FAMA à Kidal dans le cadre du MOC, cela depuis le vendredi 4 mai.
Conformément à la convocation du collège électoral, le Comité central a demandé aux structures du parti de mettre en œuvre la stratégie électorale du parti, tout en recommandant au gouvernement de prendre toutes les dispositions pour la tenue d’élection libre, transparente, inclusive et crédible dans tout le pays.
La cérémonie de clôture du comité central du RPM a été marquée par le discours du président du parti, la lecture du communiqué de la nouvelle plateforme d’alliance politique électorale, la lecture des motions spéciales de soutien à Ibrahim Boubacar KEITA, l’intervention des partis politiques amis, la lecture de la résolution générale…

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *